Agartha. Un désert, où cohabitaient nomades et sédentaires. Cependant l'assèchement progressif des oasis développa la cupidité des sédentaires qui se mirent en guerre les uns contre les autres. Les cités tombèrent une à une devant ce fléau jusqu'à ce qu'il ne reste que 1400. Les nomades quant à eux préférèrent éviter ces conflits en priant leur Divinité de leur accorder un sommeil de deux millénaires. Mais quand ils se réveillèrent, ils furent non seulement confrontés à des citadins beaucoup plus avancés technologiquement mais aussi à une hostilité tangible. Hostilité contre ces nomades ressurgit du passé mais aussi hostilité au sein même de la ville de 1400. Puis une nouvelle guerre éclata : la Révolution. Est venu à nouveau le temps du choix : se battre ou partir ? Ainsi naquit l’Exode, un mouvement rassemblant nomades et citoyens souhaitant fuir la guerre en partant par-delà les montagnes vers un territoire glacé où vit un peuple étrange.

Lorsque le passé et le futur se rencontrent...


    Annexe I : Les Coutumes des Nomades.

    Partagez
    Le Créateur
    avatar

    Messages : 132
    Date d'inscription : 04/04/2014


    Les Adorateurs du Scorpion

    Les Adorateurs du Scorpion sont ceux qui sont le moins attachés aux traditions de Mu, et c'est pourquoi ils ne possèdent qu'un seul prénom qui leur est donné à la naissance ou dans l'enfance par le doyen du clan. Et oui, les Adorateurs du Scorpion n'ont pas de nom de famille. Ils considèrent les noms de famille comme étant inutiles.

    Leur cérémonie de passage à l'âge adulte est des plus violentes et est par ailleurs difficilement supportable pour n'importe quel être humain. Elle se déroule en trois étapes. La première est très simple, l'inité doit creuser un trou de plusieurs mètres ( en ayant emporté très peu de nourriture et d'eau ), profond, et en plein désert. Les bords du trou sont lissés de manière à ce qu'ils ne puissent pas essayer de s'enfuir, et de même, le trou est suffisamment étroit pour ne pas permettre l'utilisation du don de ce clan. Là, il reste au fond du trou pendant trois jours et trois nuits complètes, bravant les nuits glaciales et les journées étouffantes de chaleur. Un Adorateur du Scorpion, même s'il le peut, ne cherchera pas à s'enfuir de cette épreuve.

    Vient ensuite la deuxième étape. Après ce délai, le doyen du clan va se poster à l'entrée du trou et réciter des paroles anciennes, où résonne une magie plus vieille que le monde... et il lâche un scorpion dans le trou. L'initié doit l'accueillir dans ses mains et, généralement, le scorpion ne quitte plus jamais l'initié qui lui a été choisi. Ceci se concrétise par une piqûre que le scorpion donne à l'initié qui va... délirer pendant plusieurs jours. Voire s'évanouir. Tout dépend de l'Adorateur du Scorpion. Il n'empêche que son délire peut mal tourner et même tuer l'inité, car le venin de ces scorpions est extrêmement venimeux et mortel. Après cela, si l'initié est toujours en vie ( des cas d'initiés qui meurent sont déjà arrivés, mais sont rares ), il  sera immunisé contre le poison de son scorpion.

    Et la troisième étape suit toute seule. À la fin de son délire, l'initié s'endort. Les membres de la famille doivent alors aggrandir le trou et le hisser vers l'extérieur. Une fois réveillé, il(elle) sera considéré(e) comme un(e) adulte à part entière et son don sera soit très stable... Soit inexistant. Il est dit que la parole du Scorpion Blanc dit quoi faire aux initiés, rares, qui n'ont pas de dons.


    Les Favoris de la Gazelle

    Les Favoris de la Gazelle sont un peu plus attachés aux traditions de Mu, preuve en est que leur cérémonie de passage à l'âge adulte n'a rien d'aussi violent et long que celle des Adorateurs du Scorpions. Et surtout... Ils possèdent deux prénoms. Le premier prénom est acquis dès la naissance, et sa signification décrit généralement le jour de leur naissance, par le paysage, les sentiments des parents, ou autre. Il est employé par les proches du Favori de la Gazelle en question uniquement. Le deuxième prénom, respectueux, est employé par tout le monde.

    C'est lors de la cérémonie de passage à l'âge adulte qu'ils reçoivent leur deuxième prénom. Cette dernière ne se déroule pas avant les seize ans de l'initié ( et même à seize ans c'est plutôt exceptionnel ) ni après ses dix-neuf ans. Le deuxième prénom est en lien avec le caractère de l'initié. Une fois son deuxième prénom acquis, il devient officiellement un adulte.


    Les Fils du Serpent

    Les Fils du Serpent sont ceux qui accordent une immense importance aux traditions de Mu, et pourraient être nommés « conservateurs », bien que cela serait un extrême plutôt exagéré.

    À leur naissance, ils reçoivent leur prénom, mais également un nom de famille précédé de la particule « Mu », ce qui explique qu'aucun Fils du Serpent n'a le même nom de famille.

    C'est ensuite au crépuscule de leur douzième anniversaire qu'ils reçoivent un deuxième prénom qui, généralement, reflète une qualité et un défaut de l'initié, ou bien tout simplement une qualité.

    Leur cérémonie de passage à l'âge adulte se déroule au crépuscule de leur dix-huitième anniversaire. Ils reçoivent alors leur prénom d'adulte, dont la signification reflète une caractéristique de l'initié, qui devient alors un adulte à part entière.


    Le Jugement des Sables

    Le Jugement des Sables est une ancienne tradition de Mu. Lorsqu'un crime ou une accusation ne peut être jugée par le clan, soit parce que le crime est incertain ou parce que le clan est partagé sur la décision, le jugement de l'accusé est laissé au désert. Pour ce faire, on laissait l'accusé enchaîné dans le désert pendant trois à quatre jours. L'idée était que s'il survivait il était innocent, sinon le désert le tuait. Bien entendu, quasiment personne n'a survécu à ce jugement. À une époque cette méthode était très utilisée pour châtier les enfants soupçonnés d'abriter un esprit démoniaque.

    Si les Favoris de la Gazelle ont longtemps utilisé cette méthode pour ses 'enfants-démons', ils l'ont aujourd'hui abandonnée. Beaucoup préférent oublier cette partie sombre de leur histoire.

    Les Adorateurs du Scorpions sont toujours fidèles à son utilisation et l'emploient encore aujourd'hui. Bien que ce clan reconnaisse moins facilement des enfants comme enfant-démon, la violence n'étant pas reprochée, le Jugement des Sables est toujours utilisé pour l'accusation de traîtrise ( l'accouplement avec une personne n'appartenant pas au Clan est l'exemple le plus répandu ), ou de crimes graves ( sur les Vétérants, donc ).

    Les Fils du Serpent quant à eux, se démarquent des autres ancêtres de Mu puisqu'ils n'ont jamais soumis d'enfants au Jugement des Sables. Ils l'ont utilisé pour châtier des criminels notoires adultes mais le clan n'a jamais abandonné d'enfants au désert.




    Si vous avez un quelconque doute pour l'écriture de la fiche de votre nomade, n'hésitez pas à vous référer aux fiches des membres actuels ou à demander de l'aide au TIF.
    Le Créateur
    avatar

    Messages : 132
    Date d'inscription : 04/04/2014


    Le Quotidien des Nomades
    Les habitudes Claniques.


    Il faut savoir que tous les membres d'un même Clan se connaissent, grâce aux fêtes ou encore aux Cérémonies de passage à l'âge adulte. Dans les deux cas, tous les membres d'un même Clan se rassembleront, et dans le cas des Cérémonies, il n'y a aucune exception, tous Clans confondus. Ne pas être présent à une Cérémonie est un signe d'irrespect ( de traîtrise dans le cas des Adorateurs du Scorpion ), quelque soit le motif de l'absence.

    Également, la proximité au sein d'un Clan entre ses membres et les Anciens est très forte ( en particulier dans le Clan des Adorateurs du Scorpion ). Le Doyen du Clan est généralement très proche de chaque membre de son Clan, et n'est jamais loin des autres Anciens de son Clan et du Sanctuaire du Clan. Chose importante à savoir, les Anciens d'un Clan sont considérés comme... "prêtres" de ce même Clan ; le Doyen fait forcément parti des Anciens.

    À ce propos, si un nomade souhaite offrir une offrande à sa Divinité, il le fera par l'intermédiaire d'un Ancien de son Clan étant donné qu'il n'y a qu'eux qui peuvent pénétrer dans le Sanctuaire de leur Clan. L'offrande peut d'ailleurs être de simples mots écrits, un objet ou de la nourriture. Le plus commun est d'offrir la fumée d'un bâton d'encens, et de raconter sa journée ou sa(ses) semaine(s) ( mentalement bien souvent ) à sa Divinité. Les plus superstitueux viennent à chaque fois qu'un évènement qu'ils considèrent important leur est arrivé.

    Il est important de noter que chaque famille a une petite statue à l'effigie de sa Divinité, et c'est à elle qu'ils prient et donnent des offrandes à défaut de pouvoir aller dans l'antichambre du Sanctuaire de leur Divinité ( ou pour toute autre raison ). Cela dépend de la famille, sinon. Les Adorateurs du Scorpion sont à part, parce qu'ils considèrent que le scorpion qui les accompagne est un intermédiaire entre eux et leur Divinité.

    Les différentes choses du quotidien d'un nomade


    • Hygiène. Les nomades ont chacun des zones pour se laver. Il faut savoir qu'un citadin et un nomade ne se laveront pas du tout de la même façon, et qu'en aucun cas un nomade ira faire sa toilette dans l'oasis de 1400. Les Adorateurs du Scorpion le font dans un petit lac isolé des Galeries Souterraines, les Favoris de la Gazelle ont une zone de bains non loin de leur Sanctuaire, sous terre donc, et les Fils du Serpent sont beaucoup plus libres sur ce point mais ne vont jamais dans l'oasis.

      Ils utilisent les mêmes zones pour les soins du corps ( les pommades qu'il fabriquent sont à base de plante, tout comme leur... pâte-de-racine ou pâte-d'herbes qui est pour eux ce que nous appelons « dentifrice » ). Pour ce qui est du brossage de cheveux, cela dépend des nomades mais ils ont des peignes en bois de palmier pour ça.

    • Nourriture. L'eau qu'ils consomment provient principalement de l'oasis. Sinon, les nomades boivent également du lait de chamelle ( surtout les enfants d'ailleurs ) et des boissons plus ou moins alcoolisées souvent tirées d'une racine d'herbe qui pousse dans des endroits rocheux et frais ( sous la terre, en somme ). Cela dit, les alcools qu'ils fabriquent avec les plantes sont très variés, le plus fort étant un alcool de palmier.

      Les fruits et légumes proviennent de l'oasis, les herbes et plantes utilisées proviennent soit de l'oasis, soit des souterrains, soit des montagnes. La plupart des nomades aiment beaucoup la viande de faucon et d'aigle, même si ce ne sont pas des animaux peuplant en grand nombre le désert. Avec le Bazar, certains nomades se sont mis à acheter la viande dans des tentes-magasins de citadins.

    • Fabrication d'objets. Certains nomades se sont spécialisés dans la fabrication d'objets en verre ( comme Aaliyah Noori ) ou dans les poteries ou sculpture dans la roche ou le bois ( les statues de bois sont toujours petites ). Tous les nomades ont appris à coudre, disons qu'ils se débrouillent plus ou moins bien selon la qualité de leurs doigts. Ils fabriquent des sacs qui sont à ce jour plus résistants, tant aux intempéries que face au temps, que ceux fabriqués par les citadins.

    • Fêtes. Il y a une prière annuelle où les Anciens se replient dans le Sanctuaire de leur Divinité, et les autres nomades se recueillent dans l'antichambre du Sanctuaire de leur Divinité ou devant la statuette à l'effigie de leur Divinité ; c'est le jeudi soir au crépuscule du premier mois de l'année, le mois, le jour et l'heure même où ils se sont tous Endormis. Aucun nomade ne manque à cette prière qui est commune aux trois Clans.

      Les fêtes nomades se déroulent à diverses occasions. Après un accouchement, où chaque famille va offrir des présents aux parents, aux trois ans d'un nomade se déroule également une fête importante ( car cela signifie que l'enfant a survécu durant la période où il est le plus fragile ). Il y a toujours une fête après une Cérémonie de Passage à l'Âge Adulte, quelque soit le clan ( même si celle des Adorateurs du Scorpion consiste bien souvent à aller se défouler sur quelques pauvres personnes qui ont le malheur de croiser leur chemin ).

      Les mariages sont une fête durant au moins trois jours ( pour le clan du Scorpion ), une semaine pour les deux autres Clans. Enfin, chaque anniversaire est un jour de fête pour tout le Clan, les spécificités variant selon la personne qui fête son anniversaire et selon l'âge qu'il a avec son anniversaire. Ce sont là les fêtes principales, mais il peut arriver qu'une famille décide de faire la fête pour une raison lambda et rassemble tout le Clan. Les fêtes qui ne rassemblent pas tout le Clan sont aussi nombreuses.

    • Petit détail insolite. Gardez bien en tête que nous vous avons présenté le quotidien des nomades et certaines de leurs habitudes... mais pas forcément celui de votre personnage. Tout dépend de votre personnage, ses habitudes et son caractère. C'est le point le plus important.



    Le Créateur
    avatar

    Messages : 132
    Date d'inscription : 04/04/2014


    Nunavut

    Desription de la ville des Nanoquins

    Nunavut ( qui signifie « notre terre » ) s'élève au bas d'un massif enneigé, suffisamment en hauteur pour dissuader les prédateurs naturels de venir, suffisamment bas pour que la ville reste simple d'accès pour ses habitants. Elle se trouve à trois heures de marche ( à un rythme lent ) de la mer... ou l'océan, personne n'a encore su trancher.

    Les différentes maisons ont été taillées dans la roche, sur le flanc d'une des montagnes basses du massif, et comporte énormément de grottes annexes qui servent, entre autres, d'entrepôts de textile, de nourriture, d'eau et de toutes sortes d'onguents. La ville s'étend ainsi sur six niveaux. Le huitième niveau ne comprend que l'entrée d'une grotte imposante. Deux piliers de pierre, gravés de bas-reliefs et de runes, signalent l'entrée de la grotte, qui est le Santuaire de Nanoq, leur divinité protectrice. Un vaste promontoire devant la grotte fait de cet endroit le lieu idéal pour les Cérémonies de Passage à l'Âge Adulte ainsi que tout autre rassemblement important.

    Tout un réseau de grottes internes permet d'accéder facilement d'un niveau à l'autre sans crainte du vent ou des tempêtes, bien que des escaliers taillés dans la pierre permettent aussi de passer d'un niveau à un autre. Le premier et le deuxième niveau concernent les boutiques, restaurants et c'est aussi à cet endroit-là que se déroule le Grand Marché, une à deux fois par semaine si le temps le permet. Ce sont les mêmes escaliers et le même réseau de grottes internes qui permettent de dévaler le flanc du massif. Certaines grottes internes acheminent de l'eau vers une grande source à l'intérieur de la montagne basse où Nunavut se trouve, source qui est elle-même alimentée par les sources des autres montagnes du massif.

    Contenu sponsorisé


    Contenu sponsorisé

    Contenu sponsorisé
    Contenu sponsorisé

      La date/heure actuelle est Lun 25 Sep - 2:59