Agartha. Un désert, où cohabitaient nomades et sédentaires. Cependant l'assèchement progressif des oasis développa la cupidité des sédentaires qui se mirent en guerre les uns contre les autres. Les cités tombèrent une à une devant ce fléau jusqu'à ce qu'il ne reste que 1400. Les nomades quant à eux préférèrent éviter ces conflits en priant leur Divinité de leur accorder un sommeil de deux millénaires. Mais quand ils se réveillèrent, ils furent non seulement confrontés à des citadins beaucoup plus avancés technologiquement mais aussi à une hostilité tangible. Hostilité contre ces nomades ressurgit du passé mais aussi hostilité au sein même de la ville de 1400. Puis une nouvelle guerre éclata : la Révolution. Est venu à nouveau le temps du choix : se battre ou partir ? Ainsi naquit l’Exode, un mouvement rassemblant nomades et citoyens souhaitant fuir la guerre en partant par-delà les montagnes vers un territoire glacé où vit un peuple étrange.

Lorsque le passé et le futur se rencontrent...


  • Poster un nouveau sujet
  • Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.

[Z.A.P] Fairy Tales Castle

Partagez
Matt Reeds
avatar

Citadin
Arme : Nodachi
Messages : 2319
Age : 20
Date d'inscription : 10/04/2014




Fairy Tales Castle


 
Contexte

La génèse

A l'origine, il n'existait pas d'humains qui ne vivait en harmonie avec les Nymphes et les autres esprits de la nature. C'était une période où l'on considérait ces créatures comme des divinités mineures. Et cela valait aussi bien pour les esprits de sexe féminin que de sexe masculin. Le calme et la sérénité valait des deux côtés, puisqu'on ne tuait pas les esprits de la nature, on les idolâtraient comme les divinités. Cela date de l'antiquité et des croyances polythéistes. Quel que soit l'endroit où ils vivaient, ces esprits étaient en paix, et pouvaient se montrer aux humains, même si certains, comme certaines sirènes, en profitaient pour les faire tourner en rond ou pour amasser leurs trésors en guise d'offrande. Si cela ne se faisait pas, ils trompaient ces humains. Le sacrifice n'était pas apprécié, les esprits préférant des offrandes plus pacifistes.

Il existait cependant pas encore de métamorphes ni de vampires. Quand aux Dragons, ils vivaient cachés, prenant la forme d'humains, et vivant parmi eux. De grands hommes aux yeux des humains étaient des Dragons. Nous avons l'exemple de Vercingétorix, qui s'avoua vaincu par le fait qu'il ne voulait pas se transformer en Dragon, et qu'en humain, il n'avait pas le pouvoir de vaincre ses ennemis les romains.

Les premiers combats


L'arrivée du christianisme fut un tournant pour l'acceptation des nymphes, en effet, elles étaient devenues des créatures du diable, qui n’entraînaient que la mort et la désolation. Les esprits de la nature furent contraint à apprendre à vivre cachés. Pourtant, on ne les attaquaient pas encore, ils étaient fuis par la plupart des humains. Ce fut à partir de ce moment là que la plupart apprit à se mêler aux humains pour parfois trouver leur nourriture. Mais malheureusement, leur transformation en tant qu'humains était trop faible, ils n'avaient pas appris à vivre ainsi. Les offrandes ayant cessées, ils devaient, pour certains, trouver leur nourriture eux même. Certains esprits de la forêt se réunirent pour en discuter, ils devaient montrer leur supériorité face à ces humains. Cela mit plusieurs siècles pour qu'ils décident de passer vraiment à l'attaque.

La chasse aux sorciers

Le moyen âge était déjà installé quand les esprits de la forêt décidèrent de montrer leur supériorité avec l'usage de leurs pouvoirs. Ils se décidèrent d'attaquer les villages, puis les villes. Les esprits des ténèbres semèrent la peste par les maladies transmises par les rats. Les esprits de lumière cachèrent le soleil par moment, faisant ainsi croire sans le vouloir à une intervention divine. Quand aux autres élémentaires, ils jouèrent avec leur élément pour semer dévastation, comme les séismes, les inondations, ou encore les incendies. Les humains décidèrent de chasser ces créatures qu'ils nommaient sorciers pour les détruire. La guerre était déclarée.

L'apparition d'une nouvelle race

On en parlait, on entendait, on craignait, il y avait depuis plusieurs siècles une race que les humains ne savaient battre, ils buvaient le sang de leur victimes, agissant toujours en discrétion, et ne voulant en aucun cas être popularisés, mais au moyen âge, une nouvelle race fit son apparition, ne maîtrisant pas d'élément, mais la chair, transformant certaines de leurs victimes en morts vivants, ou encore pire, comme eux, des buveurs de sang. Il n'y avait aucun nom à donner à cette créature au début, mais après un moment, on le nomma vampire. Cette créature ne s'en prenait qu'aux humains, ne pouvant boire le sang des esprits de la nature. En effet celui ci était toxique pour eux. Mais avec les années, les mélanges de sang entraînèrent un sang buvable par les vampires. Entre temps, ils avaient appris à ne pas s'en prendre aux esprits de la nature qui étaient comme eux.

L'école des nymphes

L'école des Nymphes, aussi nommée Fairy Tales, apparut grâce à quatre nymphes. L'histoire de l'école est déjà expliquée, mais du point de vu de l'école, pas ce celui du monde. Voici donc ce qui s'était passé dans la tête des autres nymphes, uniquement de sexe féminin. Elles y voyaient là une possibilité de se cacher et d'apprendre à maîtriser leurs pouvoirs afin de mieux se mêler aux humains. En parallèle, on découvrit un monde différent, où les humains ne pouvaient accéder. C'était deux lieux, où l'on pouvait accéder à différents endroits dans le monde. Les deux semblaient être deux villes. L'une fut nommée Fairy Street pour la simple raison que cette ville se résumait à une seule rue. L'autre fut nommée « Au détour des contes ».

Les métamorphes

Une nouvelle race apparut à l'époque moderne, due à une expérience ratée des humains, qui voulaient s'approprier les pouvoirs des esprits de la nature, et des créatures portant le nom de métamorphes ou d'hybrides apparut. Ces créatures sont à la base des humains, et ne peuvent se reproduire pour le moment. Au moment où les esprits de la nature de sexe masculin furent acceptés dans Fairy Tales, les métamorphes eurent aussi le droit de s'y cacher. Mais mal vus par la plupart des esprits de la nature, ils sont souvent des bouc émissaires.
   


 
Stat's

Nombre de messages : 42
Nombre de joueurs : 2
Dernier joueur inscrit : Meyween Orwell
   


   



 
Staff

Admin

Meyween ORWELL
   


 
Logo's


50X50


88X31


100X35


300X100


470X60

   


 
©️ By A-Lice sur Never-Utopia





Kit 1 de Maxine:
  • Poster un nouveau sujet
  • Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.

La date/heure actuelle est Dim 22 Oct - 10:26