AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  
Ouvrir CB

Lorsque le passé et le futur se rencontrent...


    Besoin d'un foyer temporaire, encore.

    Partagez
    McKenzie
    avatar

    Citadin
    Arme : Couteau
    Messages : 128
    Age : 19
    Date d'inscription : 05/01/2016

    Lune
    Il fait nuit. Cela se voit bien évidemment, mais plus que ça, je le sens dans mon corps. Mon amie ronde et blafarde me surveille d'en haut, elle brille fortement comme pour éclairer mon chemin. Mais dans l'immédiat je n'ai pas besoin d'elle car je connais le chemin. J'aurais même plutôt préféré qu'elle se cache pour une fois, au lieu de faire ressortir l'immense tâche de sang qui orne mon pull gris.

    J'ai depuis longtemps quitté ma zone. Les immeubles sociaux ne cachent plus ma silhouette, ma souillure ne passe plus inaperçu parmi les tags et surtout les rues ne sont plus vides. Un énième regard suspicieux croise le mien et je décide d'accélérer le pas. Il ne faudrait pas qu'on me signale. Je n'ai pas le choix, je retire mon pull et l'attache autour de ma taille de façon à cacher la crasse. On se retourne toujours autant sur mon passage mais au moins on n'appellera pas les autorités.

    Je me les pelle. Quelle idée a eu Emily de s’acheter un appartement en plein centre ville ? Elle veut ma mort ? J'arrive enfin devant son immeuble. Je n'hésite pas à sonner même si l'heure est déjà très avancée. Pas de doute, elle décrochera.




    Merci Zéphyr. ♥
    Emily Rosebury
    avatar

    Citadine
    Arme : Sa seule arme est son intelligence...et les explosif qu'elle lui permet de fabriquer ♥
    Messages : 87
    Age : 24
    Date d'inscription : 23/02/2016

    FOYER TEMPORAIRE × ft. Kenz
    La lune est belle, ronde, brillante, dans cette obscurité omniprésente. La lune, maitresse de la nuit, est une alliée de choix pour Emily en ces temps sombres. Elle exprime ses sentiments les plus noirs, elle cache les expressions de son visage alors qu’elle n’est plus que l’ombre d’elle-même, elle lui laisse le temps de se ressaisir, de tourner la page et de redevenir elle-même.

    Les morts se sont succédé, en laissant un gout amer dans sa bouche, dans tout son être. Elle ne sait plus comment faire face, dès lors que son deuil n’était pas encore fait lorsqu’une autre personne l’a quittée, et encore une. Serait-ce son tour bientôt ? Parfois, elle se demande si ça ne serait pas mieux comme ça. Au moins, ça lui permettrait d’arrêter d’enterrer ses amis.

    La sonnerie de son interphone la fait sortir de ces songes dont elle se passerait bien. Elle se lève et se glisse presque jusqu’à l’entrée pour regarder dans le petit écran. Un sourire s’affiche, la solitude est pesante, ça ne lui fera pas de mal d’avoir un petit peu de compagnie. Même si elle a cette impression que quelque chose ne va pas. Elle met ça sur le compte de la mauvaise qualité de l’image, pour le moment. Elle appuie sur un bouton, avant de déclarer :

    « C’est ouvert ! Tu peux monter. »

    Elle ouvre sa porte d’entrée et se plante dans le couloir pour attendre son ami.
    code by lizzou
    McKenzie
    avatar

    Citadin
    Arme : Couteau
    Messages : 128
    Age : 19
    Date d'inscription : 05/01/2016

    Lune
    Elle a décroché. Je monte les escalier comme un pantin, plutôt raide. Je suis crevé, pas étonnant vu l'heure. Un espèce de brouillard noir prend toute la place dans ma caboche. Je ne serai pas de très bonne compagnie ce soir. Surtout que je déteste appeler à l'aide comme cela. Je me dirige vers Emily, toujours à moitié nu. Mais ça devrait aller, elle a l'habitude. Je m'arrête devant elle un instant et marmonne un vague bonjour avant de rentrer dans son appartement. Elle m'a déjà vu quelques fois comme ça, mais jamais très longtemps. J'espère qu'elle ne va pas trop mal le prendre. Ou pas. En réalité je me moque un peu de ce qu'elle peut en penser tant qu'elle me laisse me doucher en paix.

    Je me dirige vers la salle de bain, semant quelques vêtements par ci par là. De toute façon vu le bazar ambiant, cela ne change pas grand chose. Prendre une douche me permet de me débarrasser de ma crasse mais certainement pas de ma morosité. Je ressors toujours aussi froid.

    - J'ai laissé des vêtements la dernière fois ? T'aurais pas quelque chose que je pourrais enfiler pour la nuit ?

    La luminosité de la chambre me fait plisser les yeux. Je n'aime pas la lumière. Une main tenant la serviette que je garde autour de moi, je farfouille dans le bordel.

    - Tu pourrais pas ranger un peu ?




    Merci Zéphyr. ♥
    Emily Rosebury
    avatar

    Citadine
    Arme : Sa seule arme est son intelligence...et les explosif qu'elle lui permet de fabriquer ♥
    Messages : 87
    Age : 24
    Date d'inscription : 23/02/2016

    FOYER TEMPORAIRE × ft. Kenz
    Son ami débarque parfois, comme ça, à l’improviste. Et des fois, il est dans cet état-là, un peu ailleurs, voir même l’air carrément déprimé. Elle hausse les épaules alors qu’il entre. Elle a l’habitude. Elle le laisse y mettre du sien dans la déco de son appartement et retourne bidouiller quelques trucs pendant qu’il prend une douche. D’expérience elle sait qu’il vaut mieux lui laisser un peu d’espace, dans cet état-là.

    Elle prépare le canapé lit, bien consciente qu’il a de fortes chances pour qu’il s’écroule peu de temps après la douche. Ca à cet effet là sur les gens parfois, l’eau chaude. Ça doit détendre assez pour qu’il ne reste plus que la fatigue, pour que les nerfs ne soient plus là pour les faires tenir. El fait, elle suppose juste. Elle en sait que dalle.

    Il sort de la salle de bain, farfouille un peu, râle.

    « Je range jamais. Il est cool mon appartement, comme ça ! » déclare-t-elle sur le ton de la plaisanterie.

    Elle ne relève pas pour le moment, mais elle ne compte pas le laisser être froid avec elle toute la nuit. Elle veut bien aider, elle veut bien être là, mais encore faut-il se comporter un minimum bien avec elle dans ces cas-là !

    Heureusement, son bordel est un bordel organisé. Et les vêtements ont beau ne pas être rangés, ils sont propres. Elle retrouve donc les vêtements assez facilement et les lui envoie.

    « Enfile ça ! »

    code by lizzou
    McKenzie
    avatar

    Citadin
    Arme : Couteau
    Messages : 128
    Age : 19
    Date d'inscription : 05/01/2016

    Lune
    Je suis sur le point de m'énerver, vraiment. Un peu plus et je prenais les vêtements qui jonchent le sol pour les ranger. Cela aurait été vraiment effrayant, venant de moi. Heureusement, Emily reste un peu lucide même dans sa crasse et réussit à me trouver de quoi mettre. Je la dévisage un instant, mon sourire un peu plus marqué qu'avant.

    - Merci ma jolie.

    J'adopte à nouveau mon sourire le plus plat avant de regagner la salle de bain pour finir de me changer. J'aime bien être chez Emily, je m'y sens chez moi. C'est plus simple de venir chez elle dans les moments difficiles plutôt que de tenter de me faire tout petit chez Logan. Ça me facilite la vie pour ainsi dire.


    Quand je ressors, au lieu de me diriger vers le canapé lit qu'elle m'a préparé comme d'habitude, je m'étale sur son lit.

    - On échange ? J'aime beaucoup ton lit.

    Je la regarde avec un petit sourire en coin. C'est rare que j'arrive à faire preuve d'autant d'humour quand la lune est haute. C'est sûrement le fait de revoir Emily. Ca faisait un petit bout de temps quand même. Je me sens bien là, allongé sur le dos, bras derrière la tête, aucune source de pression cent mètres à la ronde.





    Merci Zéphyr. ♥
    Emily Rosebury
    avatar

    Citadine
    Arme : Sa seule arme est son intelligence...et les explosif qu'elle lui permet de fabriquer ♥
    Messages : 87
    Age : 24
    Date d'inscription : 23/02/2016

    FOYER TEMPORAIRE × ft. Kenz
    Elle n’a pas l’habitude de le voir ainsi, aussi morose. Même si cela arrive, parfois, elle a l’impression que cette fois-ci c’est pire que d’habitude. Alors, elle répond d’un sourire et d’un signe de tête lorsqu’enfin il sourit, après qu’elle lui ait envoyé des vêtements propres à enfiler. L’espace d’une seconde, elle se demande si elle devrait ranger, de temps en temps. Puis, elle se rappelle que le temps qu’elle passe à ranger est du temps qu’elle ne passe pas à bosser, et l’idée s’envole. Faut pas trop lui en demander non plus.

    Il disparait dans la salle de bain et en revient finalement changé. Elle le sent un peu plus serein, mais elle ne saurait dire si c’est véritablement le cas, ou si elle le voulait simplement tellement qu’elle le voyait malgré elle. Ou si c’est juste parce qu’elle se sent de meilleur humeur, elle a tendance à voir les choses plus positivement quand elle est de bonne humeur.
    Il s’étale, non pas dans le canapé mais sur son lit, et sourit, amusée par la blague.

    « Nan, j’aime pas mon canapé ! » déclara-t-elle sur le ton de l’humour.

    Elle se laisse tomber sur son lit à son tour, à côté de son ami. Son lit bien trop grand pour une personne. Bien trop grand pour deux, même, sans doute. Elle s’étire, se demande comment elle  fait pour trouver un lit si grand.

    « Mais si tu veux dormir à côté de moi, tant que tu fais que dormir, ça me va ! » conclu-t-elle toujours sur le même ton.

    Ça fait du bien de pouvoir déconner avec un un bon ami, de temps en temps.

    code by lizzou


    Spoiler:
    Sorry si la réponse est pas top, j'essaye de m'y remettre tout doucement xox
    McKenzie
    avatar

    Citadin
    Arme : Couteau
    Messages : 128
    Age : 19
    Date d'inscription : 05/01/2016

    Lune
    Une bonne douche m'a fait du bien. Débarrassé de la crasse, de la sueur. Je peux me reposer. Les draps frais et leur odeur familière me rassurent et me détendent. J'ai les yeux clos et les sourcils levés, dans une mimique étonnée.

    - T'as peur de quoi ?

    De quoi pourrait-elle bien avoir peur ? Que pourrais-je faire d'autre que dormir ? À part me lever brusquement et partir, je ne pourrais pas faire grand chose. Quoique... Ma main saisit un oreiller, un gros oreiller bien mou. Il y a autre chose que je peux faire.

    - T'as peur... des batailles de polochons ?

    Un petit rire m'échappe. L'oreiller se retrouve jeté brusquement sur le ventre d'Emily. Emily c'est comme ma soeur. Enfin non, ma cousine plutôt. Pas trop ma sœur, je ne supporterais sûrement pas d'être aussi proche de quelqu'un. Puis de toute façon elle est presque trop vieille pour être ma soeur. Je récupère mon oreiller avant de me redresser vivement sur les genoux pour la taper avec à nouveau. Étrangement, ça me fait du bien de la taquiner gentiment avec une douceur en plume. J'ai l'habitude de faire ça avec du métal effilé. Je réalise que j'ai vraiment besoin de quelques heures loin de tout ça. Quelques heures dans un appartement bordélique sans pour autant que cela ne soit à cause d'un pillage. Quelques heures allongé sur un lit sans que ça ne soit pour attendre la prochaine mission. Quelques heures avec quelqu'un qui ne se méfie pas de mon nom. Je souris à Emily de bon coeur, avant de la prendre dans mes bras sans réfléchir. Ce ne sont pas des gestes qui nous sont communs. J'espère qu'elle ne va pas trop se poser de questions.




    Merci Zéphyr. ♥
    Contenu sponsorisé


    Contenu sponsorisé

    Contenu sponsorisé
    Contenu sponsorisé

      La date/heure actuelle est Mar 25 Juil - 18:42