AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  
Ouvrir CB

Lorsque le passé et le futur se rencontrent...


    Y a le monde et puis y a moi. Et on est pas compatible. [Seven] [END]

    Partagez
    Invité
    avatar

    Invité
    Invité

    Invité
    Invité
    Seven Noname
    Avant c'était marche ou crève. Et j'ai marché.
    96neko || Utaite
    "Mon nom est Noname Seven et je suis un garçon de 14 ans. Je suis bisexuel et je suis actuellement célibataire. Mon principal défaut est mon impulsivité et ma qualité majeure est ma loyauté."

       ► Nomade ou Citadin? Citadin
       ► Le Groupe: Civil
       ► Taille: 1m60
       ► Poids: 47kg
       ► Arme: Diverses lames + le kit du parfait petit cambrioleur
       ► Famille: Aucune
       ► Date de Naissance: 03/09
       ► Emploi: Prostitué, espion et récolteur d'informations sous les ordres de Hua Li Hong.
       
    Commençons sans plus tarder. A quoi ressemble Seven ? Et bien Seven à les cheveux blancs. Pas argentés, pas gris clair. Blancs. D'un blanc sans reflet, d'un blanc sans cassure, juste un blanc d'un voile de neige vierge de toutes traces de pas. Donc juste blanc. Et on pourrait presque dire que c'est ce qui attire irrémédiablement le regard chez lui. Mais chez lui, tout attire l'attention. Ses yeux. Comme Seven ne peut pas être réellement nommé un albinos, il n'a pas les yeux rouges. Non, ses yeux sont incroyablement bleus, d'un bleu parcourut constamment de reflets brillants et captivants. Dommage pour vous, ce jeune homme à une sainte horreur qu'on le regarde dans les yeux, alors quand c'est en dehors du boulot il a tendance à grogner comme un ours mal léché dés que quelqu'un est un peu trop insistant. Et si ça ne suffit pas il cogne, fort. Il est difficile pourtant de ce méfier lorsqu'on voit l'allure de l'ado. A 14 ans on a pas le corps forgé pour taper des adultes. Sauf que lui il n'est pas un enfant comme les autres, son corps cache donc pas mal de chose dont sa force. Dommage pour ceux qui le croient faible. Bon après il ne rivalise pas en force brute avec un homme adulte, mais il compense par une agilité et une souplesse digne d'un singe. Souplesse quand même vachement entamée lorsque la veille il a servit de jouet à des personnes un peu brutal.

    Dans tout cela, sa peau est claire sans être blanche mais elle n'est pas vierge de toutes marques. Il est possible d'en apercevoir à l'intérieur de la cuisse gauche et dans le bas du dos, uniques vestiges de son passé. Outre ses cicatrices, ses allures de bad boy malgré son air clairement angélique sont du aux nombreux piercing qu'il possède et son langage corporel. On a rarement vu quelqu'un être aussi provocant et insultant en un geste, et pourtant c'est ce qui fait qu'on a envie de le frapper ou de le faire chier.
    Je ressemble à ça...


       
    Y a pas à dire la vie n'a pas été tendre avec Seven. Pas besoin de vous expliciter tout cela ici, ce sera fait dans la partie consacrée à ça. En tout cas ça l'a suffisamment marqué pour qu'il garde certains réflexe acquit à cela. L'un de ceux ci est 'si tu veux survivre, ne pose pas de questions idiotes'. Alors quand ce n'est vraiment pas indispensable il la boucle et il garde ses  questions pour lui. Ça il le fait très généralement lorsqu'il n'a aucune idée de qui est en face de lui. Et ça s'appelle un traumatisme oui. C'est devenu un réflexe de survit de toutes façons. Avec ça s'ajoute une certaine habitude à tourner en dérision un maximum de chose, en adoucir les bords quoi, autrefois c'était l'une des choses qui le maintenait en vie, alors il continue presque désespérément.

    Seven n'aime pas qu'on lui pose des questions en rapport à son passé, ça à plus que tendance à le rendre hystérique et lorsque votre interlocuteur est armé, on évite généralement de le mettre dans de mauvaises dispositions. Pas qu'il s'affiche ouvertement armé de toutes façons... Enfin bref, à côté de ses traumatismes liés à l'enfance, Seven est quelqu'un.

    Ce jeune homme adore bouger, il n'aime pas ne rien faire et à donc tendance à épuiser son entourage. Toutefois adorer bouger ne veut pas dire adorer parler, c'est pourquoi il peut espionner sans soucis beaucoup de gens, et parfois rester sans bouger pendant plusieurs heures. Comment alors qu'il adore bouger ? Simple, l'adrénaline. Pour lui c'est un excellent moyen pour rester en place, cette sensation qui coule dans ses veines dés que sa situation devient précaire. Autrement, il est plutôt pourvu d'une attitude nonchalante, détendue et affreusement provocante. Il fait partit de ces sales gosses qu'on aperçoit dans la rue et qui vous sourit avant de faire un quelconque geste insultant. A ça s'ajoute son principal défaut qui est son impulsivité. Si on l'insulte et que ça touche la corde sensible, il ne répond plus de rien et ne réfléchit plus avant de parler, ce qui a tendance à le mettre en galère plus qu'autre chose.

    Malgré tout ça, si vous vous attirez son respect (très difficile à obtenir) et sa loyauté, vous pouvez être sur qu'il vous aidera. Enfin, pour ça il faut réussir à l'obtenir bien sur..
    Ce qui se passe dans ma tête


       

    - Première année de vie... -

    Y a rien pendant une première année de vie, on s'en souvient pas et personne ne s'en souvient pour nous, alors Seven pense que c'est sûrement son année la moins douloureuse, celle qui a vu ses débuts normalement et il n'a pu lui même qu'assister à sa décadence. Pourtant même sans savoir de quoi était faite sa première année, il ne peut qu'être persuadé qu'elle fut la plus normale de toutes. Pourquoi ? Tout simplement car rien n'est plus anormal que la suite de sa vie...

    - Deuxième année de vie... -

    A tout juste de deux ans c'est à peine si on calcule correctement son environnement. Dommage certes, mais ça n'empêchait pas Seven de garder quelques vagues souvenirs de cette année. Première année de décadence. Il arrivait encore parfois qu'il perçoive dans un rêve, une grande agitation autour de lui. Des voix tantôt fortes tantôt étouffées, preuve du mouvement des personnes parlant entre elles. Il pouvait émettre l'hypothèse que s'étaient ses parents, mais cela faisait bien trop longtemps qu'il ne les avait pas vus, alors il ne pouvait pas se souvenir de leurs voix. Plus l'année passait, plus elle se trouvait être prise d'agitation menant crescendo à des gestes brusques, parfois violent, il n'était plus sûr et ne pouvait pas vraiment se fier à ses souvenirs de bébé..

    - Troisième année de vie... -

    Seven n'avait presque aucun souvenir de cette période de sa vie. Non pas parce qu'il ne s'y était rien passé de troublant, mais parce que son esprit étant très jeune, à cette époque, la suite d'événements aussi soudains que rapides provoquèrent un traumatisme sévère qui oblitérèrent tout ce qui se passa par la suite. Tout ce dont il se souvint c'est qu'un soir alors qu'il était seul, trois silhouettes drapées de capes pénétrèrent dans sa maison et l'instant d'après il se trouvait dans les bras de l'un d'eux et ils s'enfuyaient. Il ne comprendrait que quelques années plus tard le pourquoi du comment...

    - Quatrième année de vie... -

    Cette année était encore assez claire dans sa tête, et il se rendrait compte un peu plus tard que ce qu'il avait vécu, il n'en avait rien oublié. Par envie de vengeance peut-être, ou par fierté, pour surmonter tout cela seul ou avec un minimum d'aide. 4 années de vie et déjà tout bascule, quelle tristesse. Le petit enfant qu'il était n'avait pas encore trop à craindre de ses ravisseurs, de ce qu'il avait pu entendre, ces derniers le voulaient en vie et en bonne santé pour commencer "l'entraînement". Quel entraînement ? Lui petit enfant ne savait même pas ce que signifiait ce mot en somme, encore innocent. Il pleurait ses parents dès qu'il le pouvait mais était rapidement rabroué, parfois même avec violence, ce qui lui avait vite apprit que non seulement ses parents n'étaient plus là, mais aussi qu'il valait mieux qu'il arrête de pleurer. Ça avait tendance à énerver la multitude de personnes qui passaient par la nurserie, là où il avait été mit avec six autres enfants du même âge.

    - Cinquième année de vie... -

    Bienvenue dans son enfer personnel. Dès qu'ils avaient atteint les cinq ans, les sept enfants enlevés n'avaient pas été introduits en douceur dans un nouvel environnement. Non, du jour au lendemain on leur avait mit une arme entre les mains, un instructeur leur faisait face silencieusement et les observait faire tourner les lames entre leurs mains avec la curiosité naturelle des enfants. Forcément, s'ils avaient été plus grands, aucun accident ne serait arrivé ainsi et ils auraient sûrement étés rendus plus méfiant par le sourire torve de l'adulte. Mais ils n'étaient que des enfants.
    Trois d'entre eux ne purent résister à la curiosité et jouèrent avec les lames. L'instant d'après la salle résonnait de pleurs et de cris de douleur. L'un des enfants avait mit l'arme dans sa bouche, se coupant profondément la langue, le deuxième avait voulu se frotter l’œil mais il n'avait pas lâché le poignard qui le lui avait transpercé et le troisième l'avait saisit à pleine main, se tranchant les paumes jusqu'à l'os.
    Terrifiés, les quatre autres enfants avaient lâché leurs armes et fixaient silencieusement le sang qui avait tâché le sol. Les trois blessés furent emmenés et pour la première fois depuis qu'ils étaient là, on leur adressa la parole pour faire autre chose que les rabrouer.

    - Prenez vos armes. - ordonna l'adulte, s'attirant les regards terrifiés des enfants qui ne bougèrent pas - Reprenez les. - gronda-t-il cette fois, faisant obtempérer rapidement le petit groupe.

    Il eut un sourire satisfait avant de reprendre.

    - Bien bien. Maintenant écoutez moi bien. Vous allez vous entraîner, encore et encore, jusqu'à ce que nous soyons satisfaits. - expliqua vaguement l'instructeur - Et si vous cherchez une raison à votre présence ici, vous n'avez qu'à maudire vos parents pour ne pas avoir remboursé leurs dettes. - ricana-t-il, une lueur sombre embrasant son regard.

    Après cela, l'entraînement avait débuté, faisant fi de leurs larmes et de leurs sanglots, de leur refus ou autre. Les enfants comprirent rapidement qu'ils n'avaient ni droits ni choix lorsque, agacé, leur instructeur frappa le quatrième enfant qui refusait obstinément d'obéir.
    Ils ne furent rejoint que trois semaines plus tard par les enfants blessés. Et ainsi se déroula leur cinquième, sixième, septième et huitième année de vie...

    - Neuvième année de vie... -

    Le couloir était silencieux malgré la présence de sept silhouettes à peine distinctes dans la semi obscurité. Seul brisait le silence, le son du poignard qui fendait l'air avant de retomber dans la main de son propriétaire. C'est d'ailleurs agacée qu'une voix féminine s'adressa au lanceur.

    - Putain Seven arrête ! Actuellement on a pas besoin de ça. - persiffla l'unique présence féminine du groupe.

    Personne ne pu ajouter quoique ce soit à ça que la lumière s'alluma quand leur instructeur entra dans le corridor. De l'autre côté de la porte qu'il avait franchi on pouvait percevoir le brouhaha d'un grand nombre de personnes qui semblaient s'impatienter.

    - Seven prépare toi. - claqua la voix glacée de l'homme adulte.

    L'enfant aux cheveux blancs se décolla du mur et rangea son poignard avant de s'avancer vers la porte. Alors qu'il allait passer à côté de celui qui les avaient entraînés pendant toutes ces années, ce dernier lui posa une main sur l'épaule et se pencha pour lui murmurer quelques mots à l'oreille. Un sourire arrogant naquit sur les lèvres de l'enfant et il entra dans l'arène sous les acclamations de la foule. "Ne pas perdre hein.." songea Seven avec amusement alors qu'en face se dressait un enfant du même âge que lui mais qui faisait partit d'un autre groupe. Ils adoraient ça ici. Ils kidnappaient des enfants pour une raison x ou y, les entraînaient pendant quelques années puis les jetaient dans l'arène pour les observer combattre. "C'est dégueulasse." ricana sombrement l'enfant. A neuf ans il ne devait pas exister beaucoup d'enfants avec des habilités comme les leurs en plus d'un langage particulièrement fleuri. Du coin de l’œil il aperçu son groupe s'installer à côté de leur entraîneur en compagnie de l'entraîneur de son adversaire.

    Reportant son attention au devant, ses yeux survolèrent le sable sombre, preuve du sang ayant coulé puis les posa sur son adversaire. L'autre enfant était plus grand que lui mais aussi plus nerveux. Ça se voyait à l'agitation de ses membres. Qui ne le serait pas ? L'homme qui les avaient entraînés avait laissé des marques sur leurs corps à chaque fois qu'il repérait un signe de nervosité, eux avaient appris à la dure à ne pas la montrer. Dégainant ses deux lames courtes, il les tint dans la même position que des tonfas et fléchis les jambes, prêt à en découdre dès que le signal serait donné. Il n'avait jamais hésité jusqu'à maintenant, que ce soit pour les innocents enchaînés sur qui, ils s'étaient "entraînés" pour acquérir de l'expérience que pour ses précédents adversaires. On ne ressortait pas de l'arène si on était encore deux à être vivant.

    Inspirant profondément, ses yeux furent envahis d'une concentration toute droit dirigée sur son adversaire alors que le silence se faisait enfin autour d'eux, les spectateurs attendaient de voir les deux poussins qu'ils étaient s'entretuer. C'était stupide et immonde. Mais depuis qu'il avait l'âge de se souvenir, Seven n'avait vu que ce monde amoral, il ne connaissait que ça. Alors quand le signal fut donné, ses gestes n'eurent aucun tremblements et ses yeux ne dévièrent jamais de leur objectif. Il survivrait, lui et les autres, et il les buterait tous !

    - Dixième année de vie... -

    - Seven.. Hey ! Seven ! - chuchota une voix non loin du jeune garçon.

    Ce dernier papillonna des yeux et mit quelques secondes à s'habituer à l'obscurité avant de repérer un visage tout près du siens. Il ne paniqua pas en reconnaissant sa camarade et elle lui fit signe de se lever, ce qu'il fit dans un silence total, la suivant dans le même mouvement en écoutant attentivement les bruits nocturnes du bâtiment. Il rejoignit toute sa génération dans une salle inutilisée, prenant garde à ne croiser aucun de leurs aînés sur le chemin. Une fois la porte refermée ils se fixèrent un instant sans bouger, attentifs aux bruits qui pourraient signifier qu'ils avaient été repéré. Les sept enfants finirent par se détendre et leur formation en cercle ramena quelques souvenirs chez Seven..

    Cela faisait à peine un an qu'ils étaient là, mais leur jeunesse et leur mémoire pas encore totalement développée avait fait son office. Ils étaient incapables de se souvenir de leur nom. Ils avaient étés tellement accaparés par les adultes qui leur parlait et les épuisaient qu'ils ne s'étaient jamais présentés entre eux, plus personne ne connaissaient son prénom à la fin...

    C'est ainsi qu'ils s'organisèrent en cercle un matin, leur instructeur qui était devenu leur repère et leur référence aux ordres, se situait au centre. Ses yeux luisaient avec suffisance et pitié alors qu'il prenait la parole.

    - Vos noms ne sont plus, mes petits. - résonna la voix profonde de l'adulte - Alors désormais vous en aurez de nouveaux, mais ils ne feront que représenter un chiffre. Tant que vous n'aurez pas fait vos preuves, vous ne mériterez pas un véritable nom. -

    Aucun d'entre eux ne dis quoique ce soit, ils avaient appris que le caractère de l'instructeur n'était pas forcément un des meilleurs, surtout s'ils venaient à contester ce qu'il disait.

    - Dans l'ordre d'arrivée.. One.. Two.. Three.. Four.. Five.. Six.. Seven. - déclara l'homme en les désignant d'un geste du menton.

    Il brisa alors rapidement le cercle et reprit l'entraînement.


    - Tu écoutes Seven ?! - siffla une voix à sa droite, lui faisant cligner des yeux.

    Non il n'écoutait pas et il se frotta l'arrière du crâne avec une mine désolée pour tenter de se faire pardonner. Heureusement qu'ils devaient être silencieux sinon Six, l'unique fille du groupe, l'aurait sûrement déjà frappé. Ils semblaient sur le point de répéter mais il secoua la tête avant de croiser ses bras derrière sa tête.

    - Vous embêtez pas, dites juste pour quand c'est, je connais mon rôle. -

    Une main se posa sur son épaule et il se tourna pour voir qui c'était. Il se trouva face à l'unique œil de One qui lui posait une question silencieuse. Le blandinet sourit furtivement avant de quitter la pièce. Il était celui qui avait le rôle le plus dangereux dans l'histoire... mais franchement, il n'était pas inquiet...

    - Onzième année de vie... -

    Ça devait pas se passer comme ça ! Tout avait été calculé à la minutes près ! Putain ! Où ça avait pu merder ?! Seven serra les poings mais leva les mains lorsque l'ordre fut répété. Les six autres enfants s'étaient déjà fait attraper et il ne restait que lui, mais il n'avait aucune chance contre plusieurs adultes plus forts et mieux armés. Putain de merde !
    Il se fit violemment plaquer au sol mais n'opposa aucune résistance. Putain, ils avaient merdé.

    - Dommage pour toi et tes p'tits copains Seven, vous aviez presque réussi. -

    Et l'enfant resta silencieux, son esprit tourmenté par mille questions qu'il ne poserait pas de crainte d'offrir le bâton pour se faire battre. Il fut traîné dans les bas fonds du bâtiment et balancé dans une pièce aux barreaux dégueulasse et qui puait la mort. Après le départ des adultes, il entendit une voix l'interpeller mais on lui avait bandé les yeux, il ne pouvait donc pas savoir d'où elle venait mais il la reconnu et se redressa vivement, ignorant la douleur sciante qui enflamma les nerfs de ses poignets à cause des chaînes.

    - Six. - siffla t-il d'une voix où la colère était à peine contenue. - C'est quoi c'te merde ?! Ça n'aurait pas du s'passer comme ça putain ! -

    - On sait Seven merci ! Mais j'pouvais pas prévoir qu'ils changeraient leur plan pile aujourd'hui pour nous vendre ! -

    Le silence envahit la pièce alors que l'information atteignait son cerveau. Se faire vendre, c'était soit pour continuer les combats mais au profit d'une autre personne, soit pour servir de combattant ET de jouet sexuel à un putain de vieux pervers. Et s'ils avaient prévus de s'enfuir c'était certainement pas pour ne plus diriger leur vie. Seven se tut donc, préférant grincer des dents et cogiter sévèrement pour savoir comment ils allaient se sortir de ce merdier.

    - Seven, t'as toujours des armes sur toi non ? - intervint Five avant que son cerveau ne commence à fumer.

    - Ouais pourquoi ? -

    - J'ai entendu dire qu'ils allaient nous mettre dans la même pièce. T'es le meilleur combattant parmi nous et c'est pour ça que tu devrais être en première ligne pour sortir d'ici. Tu t'sens de gérer pour t'occuper des autres combattants le temps qu'on trouve des armes ? -

    - Heeeey.. pas d'soucis Five, mais traînez pas trop non plus. -

    Ce plan sommaire élaboré, le blandinet entreprit de se reposer autant que possible vu qu'il ne pouvait rien voir et presque pas bouger.

    Quand il se réveilla, Seven remarqua qu'il n'avait plus de bandeau et qu'en plus on l'avait déplacé. Normalement si on tentait de le bouger il se réveillait alors il soupçonna une drogue quelconque d'avoir endormi ses sens... Examinant rapidement la pièce, il croisa le regard de Five qui hocha brièvement la tête et il se prépara, roulant des épaules et étirant ses jambes tout en restant sur la chaise sur laquelle il se trouvait. Devant lui il y avait une dizaine de personne qui les reluquaient comme des morceaux de viande.

    - Seven pas tout de suite.. - chuchota la voix de One à côté de lui dans l'espoir d'atténuer les envies de meurtre du plus fougueux d'entre eux.

    Le blandinet serra les poings pour calmer ses tremblements et passa sa langue sur ses lèvres pour provoquer un peu ceux qui le mataient sans se cacher. Il haïssait plus que tout ces gros porcs qu'il avait déjà... "entendu" en train de profiter des filles aînées qui étaient dans le même genre de situation qu'eux. Ses yeux repérèrent plutôt rapidement les gardes du corps et ses muscles se tendirent alors que l'excitation l'agitait. One remarqua rapidement qu'il ne pourrait pas retenir son compagnon plus longtemps et communiqua rapidement avec les autres pour les avertir de se tenir près. Les types qui les côtoyaient tous les jours finirent par remarquer qu'il se passait quelque chose et avant qu'ils n'approchent trop, One donna le top départ à Seven.

    - MAINTENANT ! -

    Le jeune combattant fut sur ses pieds beaucoup plus rapidement que prévu et les adultes ne purent ni anticiper sa vitesse ni son attaque. Le blandinet avait bien suivit les recommandations de l'instructeur, ne jamais révéler tout notre potentiel à nos ennemis. Les lames des ses manches atterrirent dans ses mains lorsqu'il fit un mouvement sec du poignet et il planta la première lame dans l’œil du premier type qui passa à portée, faisant un large arc de cercle de son deuxième bras pour repousser un assaut et parer l'instructeur qui lui offrait un regard flamboyant de fureur. L'excitation fit trembler Seven qui riait un peu hystériquement. Il adorait ça ! C'était.. euphorique ! Délogeant sa lame de l’œil du type qui hurlait, il l'abattit dans la direction de son instructeur qui dû reculer. Du coin de l’œil il avisa l'avancée de plusieurs hommes dans la direction de ses camarades. N'oubliant pas sa mission première il s'interposa en les attaquant dans le dos et leur fit un splendide doigt d'honneur.

    - Tournez pas le dos à votre adversaires, couilles molles ! - cracha Seven par pur esprit de provocation.

    L'enfant fut rapidement encerclé alors qu'on hurlait des ordres tout autour de lui. Il maintint un certain espace de sécurité en attaquant quiconque essayait de passer. Il semblait qu'ils le voulaient vivant puisque aucune arme à feu n'avait été utilisée pour le moment. Puis soudain le cercle fut brisé lorsque ses six camarades débarquèrent. Un sourire dément tira sur ses lèvres et l'instant suivant ce fut l'hécatombe. La salle fut nettoyée en 30 minutes, Seven dominant le cadavre de leur instructeur, un air de folie pure dansant au fond de ses yeux avant qu'il ne rejoigne les autres pour se tailler un chemin vers la sortie. Ils étaient tous plus ou moins blessés, mais le pire restait Seven qui avait été tout le temps en première ligne. Pourtant tant que l'adrénaline courait dans ses veines il l'ignorait bien plus facilement qu'en temps normal.

    Le grabuge fut tel qu'il finit par attirer l'attention de l'armée. Cela remit les pieds sur terre de la jeune génération qui s'enfuit à toute vitesse dès qu'ils entendirent les premiers véhicules s'arrêter près du bâtiment. Ils se retrouvèrent quelques rues plus loin, blessés, mais libres. Un coup de feu retentit et ils révisèrent leur jugement. Pas encore. Mais si ces types continuaient à tirer ils allaient attirer l'armée par ici et ils ne voulaient surtout pas être pris !

    - Je vais les attirer, vous, filez ! - ordonna Seven, coupant court à toutes protestations d'un regard noir alors que déjà il partait en courant. - On s'reverra ! J'compte pas crever ici ! -

    Une fois hors de vue de ses compagnons il posa une main sur son flanc et cracha du sang. Cette putain de balle... il avait baissé sa garde et voilà où il en était ! En tout et pour tout la poursuite dura une dizaine de minute, c'était suffisant pour qu'il se soit rapproché des quartiers sécurisés et que ses poursuivants arrêtent leur poursuite. Mais blessé comme il l'était, Seven ne pouvait pas se montrer sans créer un vent de panique. Aller à l'hôpital ne serait pas une bonne idée, ils verraient bien qu'il n'existait nulle part. Alors quoi ? Il était condamné à crever comme un chien ?

    Putain ! Son poing s'écrasa contre le mur alors qu'il se laissait glisser, la vision floue et sombre. Merde... Pourtant alors que son cerveau décidait de faire une panne secteur, il se sentit soulevé. Une impulsion prise et il voulut s'éjecter des bras de son porteur. Hors de question de se faire choper maintenant ! Mais qui que soit la personne qui le retenait, elle avait une force surprenante et il ne bougea pas d'un iota.

    Tout ce qu'il put dire avant de s'évanouir, ce fut de ne pas aller à l'hôpital..

    _____

    A son réveil, Seven eut comme première impression que son corps avait été passé sous un rouleau compresseur tellement il lui était douloureux ne serait-ce que de remuer pour trouver une position plus confortable. Toutefois les souvenirs de la veille ne tardèrent pas à refaire surface et il se retrouva assit en moins d'une seconde. La douleur fut telle qu'elle lui coupa le souffle.

    - J'ai bien cru que tu ne te réveillerais jamais. - commenta une voix aux intonations plus que neutre.

    Sa tête pivota dans la direction de ladite voix et il analysa rapidement la situation. Il ne connaissait pas cet homme, mais qui que ce soit, Seven n'avait pas confiance, du tout. Il fut néanmoins rendu curieux par la tournure de sa phrase, combien de temps cela faisait-il qu'il dormait ? Semblant lire dans ses pensées, son.. sauveur reprit la parole tout en s'approchant avec un journal et une trousse de soin.

    - Ça fera deux mois demain que je t'ai retrouvé et soigné. - expliqua t-il simplement, ignorant la flagrante surprise qui s'afficha sur les traits de l'enfant.

    Il ne refit surface que quand il sentit une pression exercée sur ses épaules pour qu'il se rallonge. Par réflexe de survit il se débattit mais une nouvelle fois il pu constater non seulement sa faiblesse, mais aussi la force que possédait l'homme.

    - Ton système immunitaire est aussi inutile que celui d'un nourrisson, alors tes blessures ont laissé des séquelles et la plus grave n'est pas entièrement refermée. - expliqua son médecin attitré pour qu'il se calme et centre son attention sur autre chose que son état de faiblesse.

    - Stooooop ! Stop stop stop ! - protesta toutefois Seven, ses nerfs commençant à faire "plop plop" comme des popcorn. - Je ne sais pas qui tu es, je ne sais pas où je suis, je ne te fais pas confiance donc tu ne ne me touches pas. - déclara l'enfant avec véhémence, ne tirant qu'un sourcil haussé à son aîné.

    - Sans vouloir énoncer une évidence, JE t'ai soigné. Alors oui, je t'ai touché. -

    L'enfant fit la moue, peu désireux de l'accorder à l'adulte. Ce dernier s'assit et le détailla de haut en bas avant de lui tendre le journal qu'il tenait dans une de ses mains. Méfiant mais quand même curieux de savoir ce qu'il voulait mais aussi de se mettre à la page après deux mois d'absence, Seven s'en saisit et regarda la date par réflexe avant de glisser sur les gros titres. Il constata vaguement que la date du quotidien correspondait au lendemain de leur fuite. Il fit les gros yeux au journal avant de les lever vivement vers l'autre homme de la pièce.

    - Alors vous savez pour.. ? -

    - Difficile de ne pas le remarquer. Je te trouve blessé et plus qu'armé pour apprendre le lendemain qu'un gang a été dissout, dont certains membres n'ont pas encore été retrouvés. - il remarqua la soudaine tension chez son patient et clarifia - Si mon intention avait été de te livrer à la justice, ce serait chose faite depuis longtemps. -

    Abasourdi de trouver quelqu'un qui ne le jugeait ni à son passé ni à ses actes, Seven se laissa faire, le choc installant le mode pause chez lui.

    Un autre mois s'écoula ainsi, entre Erik qui semblait avoir de gros problèmes de communication et affichait un air stoïque que rien n'ébranlait à la plus grande frustration de Seven qui n'arrivait pas à l'énerver ; et Seven qui jouait au chat sauvage couplé à un singe hyperactif. Bien sûr il y eut des questions et des réponses, et parfois même des absences de réponses qui usèrent plus rapidement les nerfs de l'enfant que ceux de l'adulte qui semblait pouvoir faire face à une tempête sans bouger d'un cil...

    - Douzième année de vie... -

    Seven était totalement guérit et était en train de plier bagage un jour qu'Erik n'était pas là. Leur relation était étrange mais au cours du temps passé ensemble le blandinet avait finit par se détendre en sa présence. Bien que sa personnalité était totalement à chier de son avis. Mais au vu de sa jeunesse, l'avis qu'il pouvait avoir n'atteignait nullement son aîné qui l'ignorait à chaque fois que le sujet de sa personnalité était abordé, et même quand ce n'était pas un sujet sensible, il devait faire avec des demi réponses.
    C'est donc tout aussi naturellement que Seven passa par la fenêtre et fila à l'anglaise en ne laissant qu'un papier au centre de la table où était noté trois simples mots agrémentés d'un smiley clin d’œil.

    " A la prochaine ! (ゝε・) "

    Et il reprit son errance dans les rues. Au début il fouilla un peu partout à la recherche de ses camarades mais abandonna très vite, si aucun d'entre eux ne voulaient être trouvé, aucun ne le seraient, point barre. Alors il orienta ses recherches sur les survivants de la purge du gang trois mois plus tôt. Il n'y avait que quelques rescapés qui faisaient profil bas mais qu'il préféra ne pas titiller de trop près histoire ne pas bêtement se faire dénoncer par ceux là même.
    Ce serait un peu con.

    Toutefois il s'ennuya bien vite, il n'y avait pas grand chose à faire à part chercher du boulot, survivre, voler, manger et trouver un coin où dormir. En somme, rien de bien palpitant. Il avait été habitué à bouger et à se dépenser, pas à glander toute la journée. Il ne pensait pas que la rencontre avec cette femme le mènerai à ça en aussi peu de temps...

    Les mains dans les poches Seven avançait en traînant les pieds, ennuyé par tout ça. Il n'était pas intéressé par retrouver ses parents et n'avait donc mené aucune recherche, se retrouvant à l'état actuel d'un ennui plus que mortel pour ses nerfs. Il avait tourné au coin d'une rue et au bout de dix pas s'était fait arrêté par l'ombre d'une personne lui faisait face et ne semblait pas décidée à bouger. Il lui jeta un regard noir, ses yeux bleus lançant des éclairs. Toutefois cela n'impressionna en rien la femme qui le regardait de haut. Un tic agita le coin de ses lèvres mais il resta silencieux. Si cette femme voulait faire un concours de silence elle allait être servie. Il ne s'attendait pas à ce qu'elle se saisisse de son menton pour incliner sa tête dans toutes les directions possible avant de lui tourner une fois autour, comme observant une marchandise.

    Seven n'en croyait pas ses yeux. Elle était sérieuse ?

    - Je peux savoir c'que vous f.. -

    - Tu feras l'affaire. - coupa sèchement la petite femme en commençant à le traîner derrière elle.

    - Quoi ?! Hey ! Vous êtes qui pour penser pouvoir faire ça ?! - pesta le jeune homme en s'échappant de sa poigne.

    Elle se tourna vers lui avec un simple sourcil haussé.

    - Je t'offres un travail. Ta peau n'a pas de défaut, et les gens aiment l'exotisme. En plus tu ne sembles pas être en position de refuser. - analysa t-elle le plus simplement du monde avant de reprendre sa route.

    Seven n'était pas con - pas trop... - et savait parfaitement où menait la direction de la femme sérieusement fêlée qui s'éloignait. Mais effectivement il n'était pas en position de refuser ET... il avait déjà vendu son âme au diable... ou peut être pas encore, alors qu'il pouvait presque sentir la satisfaction émaner de cette femme. Les années qui allaient suivre allaient être sacrément différentes pour lui...

    Il mit du temps à s'adapter à son nouveau travail... et c'est un euphémisme mais au court de sa treizième année de vie il put prendre le pli. En partie...
    L'histoire de ma vie


       
    HRP
    Dans la réalité je suis...
    ► Pseudo(s) fréquent(s): Morty
       ► Tu as quel âge? 19 ans
       ► Tu nous as trouvé où ? Dites merci à Hua. ~
       ► Est-ce que c'est ta première inscription sur un forum RPG? Nop
       ► Comment tu trouves le forum? Trop cool ! Je joue un prostitué, le rêve de toute ma vie.. /larmichette/ Consoles-toi, tu pourras te faire un DC. /O/
       ► T'as un autre compte? Lequel? Nope.
       ► T'as pas un truc à nous dire hein? ...Fraise ? YAY ! /O/ ENFIN QUELQU'UN FRAISÉ ! Le papa pingouin Moi j'dis, fraise et framboise. Victory Le deal. Check
       ► Code du règlement: Bouffé par l'emmerdeur professionnel du TIF, pour ne pas vous servir. (je vous déteste. Dx) ( ça tombe bien, nous on t'aime très fort. /O/ )

       
    Code de Frosty Blue de Never Utopia
    [/center]


    Dernière édition par Seven Noname le Sam 2 Juil - 10:50, édité 17 fois
    Emily Rosebury
    avatar

    Citadine
    Arme : Sa seule arme est son intelligence...et les explosif qu'elle lui permet de fabriquer ♥
    Messages : 87
    Age : 24
    Date d'inscription : 23/02/2016

    Il nous faudra un lien toi et moi ♥

    Bienvenu, j'espère que tu te plaira ici :3
    Matt Reeds
    avatar

    Citadin
    Arme : Nodachi
    Messages : 2235
    Age : 20
    Date d'inscription : 10/04/2014

    BOOOOOOONNNNNNNNNNNEEEEEEEEE NNNNNNNUUUUUUUUUUUIIIIIIIIIIIIIIIIIITTTTTTT ETTTT BBBBIIIIIIIIIIEEEEEEEEEEEEENNNNNNVEEEEEENUUUUUUUUUEEEEEEEEE ! Le papa pingouin Le papa pingouin

    J'remercierai Hua alors parce que nom d'un épis de maïs cuit comme il faut, tu as géré pour son vavatar ! *QQQQQ*' Et sérieusement, 96neko - Utaite en vavatar... Toi t'es un vrai. Victory

    JUSTE. Je tiens à clarifier un truc. °° Non, tu n'as pas à avoir peur. ;p Du peu que j'ai vu dans la carte d'identité ( le résumé + emploi/date de naissance/arme/tout ça ), ton personnage n'est pas un Civil mais un Pilleur. /O/ Sauf s'il a un boulot stable et légal à côté. ;p Voilà voilààààààààààààààààààà. /O/ À la limite, tu le mets en domestique ( pour l'emploi, tout en précisant entre parenthèse l'officieux ) et ça passe si tu veux rester en Civil. Wink

    J'ai hâte de voir ta fiche terminée et de tout lire, on a deux p'tits nouveaux C'EST TROP CLAAAAAAASSIIIIIIIIIIIEEEEUUUUUUUUXXXXXXX ! Petit pingouin coeur





    Kit 1 de Maxine:
    Kristen E. Khalessie
    avatar

    Citadin
    Arme : Ce qui lui tombe sous la main...
    Messages : 218
    Date d'inscription : 15/03/2015

    Bienvenue mon enfant !
    J'ai hâte de faire des choses avec toi~~
    Tu es magnifique, kufufu~

    Bon courage pour ta fiche et amuse-toi bien avec nous~♥





    Petits secrets~~♪:

    Merci mon Matt d'amour pour le kit ~♥
    Nour Mu'Zineb
    avatar

    Fille du Serpent
    Messages : 340
    Age : 21
    Date d'inscription : 24/10/2014

    Bienvenue! J'espère que tu te plairas de part chez nous Wink

    EDIT:

    Matt a écrit:
    JUSTE. Je tiens à clarifier un truc. °° Non, tu n'as pas à avoir peur. ;p Du peu que j'ai vu dans la carte d'identité ( le résumé + emploi/date de naissance/arme/tout ça ), ton personnage n'est pas un Civil mais un Pilleur. /O/ Sauf s'il a un boulot stable et légal à côté. ;p Voilà voilààààààààààààààààààà. /O/ À la limite, tu le mets en domestique ( pour l'emploi, tout en précisant entre parenthèse l'officieux ) et ça passe si tu veux rester en Civil. Wink

    Dans mon esprit il rentre dans la catégorie des civils puisqu'il travaille pour Hua. Bien qu'elle est 'chef de gang honoraire', son 'groupe' n'est pas vraiment un groupe/gang à part entière et donc ceux qui travaillent pour elle ne sont pas des Pilleurs mais des Civils. Ceci pour la simple et bonne raison qu'ils sont plus en contact avec les Pilleurs que des Pilleurs eux-mêmes. Quelque soit leur activité par ailleurs.

    Il en va de même pour les criminels indépendants je pense, puisque la caractéristique des Pilleurs c'est qu'il forme des groupes. Si un criminel agi en solitaire, je pense qu'il est possible de le faire rentrer dans la catégorie civil.

    Matt Reeds
    avatar

    Citadin
    Arme : Nodachi
    Messages : 2235
    Age : 20
    Date d'inscription : 10/04/2014

    Ah bah d'accord, on me retire mon taf d'emmerdeur maintenant ! êwe
    Erhm, après consultation, oui ça passe du point de vue que Twin t'a montré... mais j'y veillerai dans l'histoire, fais gaffe. êwe





    Kit 1 de Maxine:
    Invité
    avatar

    Invité
    Invité

    Invité
    Invité
    Merci à tout le monde, je vous aime un peu quand même. ♥ 8D
    Invité
    avatar

    Invité
    Invité

    Invité
    Invité
    Ui ui je suis un peu en retard, j'en conviens, maiiis j'ai tout les droits <3
    Bienvenue mon petit Larbin !
    J'attends la suite de l'histoire avec impatience ! (surtout la partie où ça va parler de moi) Hum hum.
    Je te l'ai déjà dit mais... mon coeur appartient à ta signature <33
    Bon courage pour la suite ! J'ai hâte de Rp avec toi !
    Invité
    avatar

    Invité
    Invité

    Invité
    Invité
    OMG j'ai finis ! Je vais ronfler sous une table chauffante maintenant ! ♥
    Zéphyr Shrapnel
    avatar

    Citadin
    Arme : EOLE - Bras plasmique
    Messages : 1169
    Age : 21
    Date d'inscription : 06/04/2014

    Hey,

    Alors, déjà je te félicite d'avoir terminé ta fiche. Le physique et le caractère sont courts mais suffisamment complets pour que je ne t'embête pas avec. D'autant qu'avec cette histoire....! Je te pardonnerai tout! (enfin, façon de parler)

    J'aime beaucoup la façon dont tu as découpé ton histoire en année. Ça nous permet de bien voir le personnage se développer et tu as su garder du réalisme dans le développement de Seven, notamment de sa mémoire. J'avais relevé des fautes la première fois mais je n'en vois plus (il y en a peut-être mais je suis un peu assommée donc je les vois pas Wink) ce qui est un bon point. Ton style d'écriture est aussi très agréable à lire et tu as mis en place une histoire bien construite avec une chronologie claire et fluide.

    En ce qui concerne le personnage lui-même, je n'ai pas grand-chose à ajouter. Tu as bien fait percevoir son caractère par le biais de l'histoire ce qui compense ce qui pourrait manquer dans la description, et tu nous as fait un personnage à l'histoire fascinante (si ce n'est tragique). Et en plus il a lien avec mon prédéf! J'attends avec impatience de voir ce que ça va donner en RP  Cool

    Sur ce, je m'en vais poster te poster ton petit message de validation et faire toutes les manœuvres Wink
    Le Créateur
    avatar

    Messages : 131
    Date d'inscription : 04/04/2014


    Bienvenue !

    ✥ On t'a fait poireauter mais te voici enfin validé! Merci d'avoir patienté, surtout que Seven est un personnage très intéressant. Wink

    ✥ Tu peux dès à présent, remplir entièrement ton profil si ce n'est pas déjà fait, recenser ton personnage ici, ton familier si tu en as un ( d'ailleurs si tu veux le rajouter dis-le moi et je ré-ouvrirai ta fiche ), ton arme, et créer une fiche de RP ( ou de Topic ), et une fiche de liens. o/

    ✥ Je te souhaite encore une fois la bienvenue parmi nous et j'espère que j'aurais le plaisir de te voir en RP  Very Happy
    Contenu sponsorisé


    Contenu sponsorisé

    Contenu sponsorisé
    Contenu sponsorisé

      La date/heure actuelle est Mar 22 Aoû - 18:43