Agartha. Un désert, où cohabitaient nomades et sédentaires. Cependant l'assèchement progressif des oasis développa la cupidité des sédentaires qui se mirent en guerre les uns contre les autres. Les cités tombèrent une à une devant ce fléau jusqu'à ce qu'il ne reste que 1400. Les nomades quant à eux préférèrent éviter ces conflits en priant leur Divinité de leur accorder un sommeil de deux millénaires. Mais quand ils se réveillèrent, ils furent non seulement confrontés à des citadins beaucoup plus avancés technologiquement mais aussi à une hostilité tangible. Hostilité contre ces nomades ressurgit du passé mais aussi hostilité au sein même de la ville de 1400. Puis une nouvelle guerre éclata : la Révolution. Est venu à nouveau le temps du choix : se battre ou partir ? Ainsi naquit l’Exode, un mouvement rassemblant nomades et citoyens souhaitant fuir la guerre en partant par-delà les montagnes vers un territoire glacé où vit un peuple étrange.

Lorsque le passé et le futur se rencontrent...


    Ceux qui sommeillent en nous ❃ feat Ying

    Partagez
    Nour Mu'Zineb
    avatar

    Fille du Serpent
    Messages : 348
    Age : 21
    Date d'inscription : 24/10/2014


    Ceux qui sommeillent en nous

    Nour Mu'Zineb feat Ying Mu'Shazi


    Le cœur de la montagne est un monde d'ombres et de silence. Les tentes des Fils du Serpent sont déjà loin derrière elle, leurs voix ne sont plus audibles depuis longtemps. Il n'y a qu'elle et le roc. Et puis de l'autre côté de la paroi de pierre contre laquelle elle est appuyée, il y a ce peuple d'endormis qui sommeille hors du temps.

    Au bout du couloir elle voit le rideau de toile qui s'ouvre sur l'antichambre du sanctuaire, là où, il y a quelques mois encore, vivait le fils maudit du Dieu Serpent. Nour ne l'a rencontré qu'une seule fois. Elle se souvient de ses yeux pâles cernés de peinture rouge et de la sensation de sa main brûlante sur son crâne. Ce jour-là elle avait aperçu un être tendre, bien différent de ce qui se racontait dans le campement. Elle ne le reverra plus.

    Elle se laisse glisser le long du mur, pour s'asseoir sur le sol froid, fermant les yeux pour mieux écouter le silence des lieux. Ce n'est pas la première fois qu'elle vient. Lorsque son clan retourne dans la montagne, ses pas l'amène quasiment toujours au plus près de ses parents. Elle ne peut aller les voir, mais elle peut imaginer.

    Elle imagine des rangs de visages endormis, paisibles dans la pénombre de la Chambre. Elle imagine des corps chauds qui ne connaissent pas l'usure du temps, des souffles réguliers et des cœurs battants. Et puis elle imagine ses parents. Une femme à la longue natte brune parsemée de perles de bois et de plumes, un léger parfum de fleurs flottant autour d'elle. Un homme allongé à côté d'elle, des traits durs mais un sourire sympathique. Elle s'imagine leurs yeux s'ouvrir et inévitablement l'illusion se termine.

    Aujourd'hui encore, ils dorment. Elle devra attendre pour voir la couleur de leurs yeux. Peut-être des mois. Peut-être des années. Surement pour toujours. Certains jours elle n'y croit plus. Elle se voit grandir, se marier, avoir des enfants, vieillir, et puis mourir sans jamais voir le visage de ses parents. Elle ne connaitra jamais rien d'eux, rien que cette odeur fleurie pour laquelle elle n'a pas de nom. Parfois elle pense qu'ils sont peut-être déjà morts dans cette Chambre aux allures de tombeau. La plupart du temps, elle préfère ne pas y penser.

    Nour soupire. Puis sursaute. Elle entend des bruits de pas s'approcher peu à peu. Elle bondit à ses pieds comme une enfant prise en faute. Elle se demande bien qui peut venir. Rares sont ceux qui s'aventurent si loin dans les montagnes. Peut-être est-ce un sages? Les pas sont assez lourds pour être ceux d'un adulte mais trop vif pour appartenir à un vieillard.

    Curieuse, Nour attend.
    *Code by Frosty Blue*


    Invité
    avatar

    Invité
    Invité

    Invité
    Invité
    Les montagnes, grandes et majestueuses...

    Ying se sent toujours impressionné à leurs vues, et c'est souvent à ces instants qu'il remarque qu'il n'est rien face à elles. Elles sont vieilles, très vieilles, et dans leurs corps, elles abritent d'innombrable galeries que les Fils du Serpent utilisent régulièrement lors des mauvaises saisons. Il se souvient encore des moments où, avec sa famille, entrait dans ces galeries pour un temps. C'est toujours plus ou moins la même chose, c'est une routine familière mais réconfortante.  

    Les galeries creusées dans la roches sombre...

    Ying décide de pénétrer dans les montagnes, laissant derrière lui le reste du clan. Sa présence n'est pas indispensable pour le moment, et sa famille comprendra facilement la raison de son absence. Yue est toujours là, endormit dans le sanctuaire du serpent blanc. Il ne se réveillera jamais, Ying ne se fait pas d'illusion. Seulement, il a besoin d'être là, de le savoir près de lui. Ying n'arrive pas à faire son deuil. C'est trop douloureux.

    D'un pas vif, il se dirige vers le coeur de la montagne, lieu où se trouve le Sanctuaire. Il sait qu'il ne pourra pas y entrer, mais il pourra toujours être devant l'entrée, pour espérer sans vraiment y croire que Yue reviendra. Ce n'est pas pas la bonne chose à faire, Ying, vis dans le présent, et non dans le passé; voilà ce que crie sa conscience, mais il ne peut l'écouter.

    Il est arrivé.

    Une jeune fille est devant le Sanctuaire. Ying ne l'a jamais croisé auparavant, il ne l'a connais pas, mais il sait qu'elle doit faire partie du clan. Elle, comme beaucoup d'autres personnes qui lui sont familières mais inconnues à la fois. Il ne peut s’empêcher de lui sourire.

    —Qu'est ce qui t'a amené ici? C'est plutôt loin du clan...Quoique moi aussi, je me situe loin de ce dernier. Les montagnes sont belles, n'est-ce pas?

    Ying s'adosse contre le parois de la galerie et attend. Il attend un miracle qui n'a pas lieu d'être.
    Nour Mu'Zineb
    avatar

    Fille du Serpent
    Messages : 348
    Age : 21
    Date d'inscription : 24/10/2014


    Ceux qui sommeillent en nous

    Nour Mu'Zineb feat Ying Mu'Shazi


    C'est un jeune homme qui apparaît. Nour se prend à admirer sa longue chevelure noire. Il est rare chez un homme de voir des cheveux d'une telle longueur, et quel lustre! Nour n'est pas vaine mais elle est un peu envieuse de cette belle chevelure. Son regard, hésitant éternellement entre le gris et le vert, se porte finalement sur ses traits pâles. Il paraît jeune mais elle ne saurait dire quel âge il peut bien avoir. Il est plus vieux qu'elle en tout cas et elle se sent soudain timide en la présence de cet étranger.

    "Qu'est ce qui t'a amené ici? C'est plutôt loin du clan...Quoique moi aussi, je me situe loin de ce dernier. Les montagnes sont belles, n'est-ce pas?" demande l'homme, sourire aux lèvres.

    Nour le suit du regard alors qu'il s'adosse à la paroi de pierre.

    "Um, oui. Je...euh...Je le pense aussi." sa phrase se termine bêtement.

    Elle n'a jamais été très doué pour parler aux jeunes adultes. Les adultes murs et les personnes âgés sont des êtres à sa portée avec qui la communication est aisée. Mais en dessous de ces âges se trouvent des créatures mystérieuses qu'elle ne sait approcher.

    Ses yeux tombant vers le sol avec embarras, elle se mordille la lèvre inférieure, cherchant des paroles à adresser au jeune homme.

    "Um...Mes parents dorment encore alors..." elle conclue sa phrase d'un vague geste de la main indiquant vaguement la paroi sur laquelle le jeune homme s'appuie.

    La pensée qu'il pourrait la croire être une gamine s'apitoyant sur son sort lui traverse l'esprit et elle se redresse mécaniquement. Elle lève le regard vers son interlocuteur s'obligeant à prétendre qu'il a vingt ans de plus et qu'elle est tout à fait capable d'avoir une conversation normale avec lui.

    "J'aime bien venir ici pour réfléchir puisque c'est calme." invente-t-elle et pour qu'il ne pense pas qu'elle essaye de le chasser ajoute: "Et toi? Qu'est-ce qui t'amènes si loin dans les montagnes?"
    *Code by Frosty Blue*




    Dernière édition par Nour Mu'Zineb le Dim 13 Nov - 12:02, édité 1 fois
    Invité
    avatar

    Invité
    Invité

    Invité
    Invité
    La jeune fille...

    Elle possède de longue cheveux châtains attachés en deux tresses, ainsi qu'une paire d'yeux dont Ying ne pourrait donner la couleur exacte. Bleu? Gris? Vert? A dire vrai, Ying ne s'est pas attardé dessus, préférant regarder avec insistance la parois de pierre d'en face, comme s'il pouvait y voir à travers. Il lui gratifie d'un sourire fade. On dirait bien que ce n'est pas son jour aujourd'hui. Il se sent nostalgique.

    Elle hésite un peu, semblant chercher ses mots. Ying l'écoute silencieusement, n'osant pas l’interrompre avec ses questions sans intérêts et plus farfelus les unes que les autres. C'est ainsi qu'il apprend, qu'elle trouve également que les montagnes sont belles, qu'elle y vient pour réfléchir, et que ses parents ne se sont réveillés. Eux aussi, ils sont derrières les roches, au cœur du Sanctuaire du Serpent.

    La jeune fille pose une question. Une question dont Ying n'est pas sûr de la réponse. Il ouvre la bouche, voulant lui répondre, mais il la referme aussi tôt. Il n'a pas envie de lui mentir, il n'aime pas les mensonges, seulement, il sait très bien se mentir à lui-même, malheureusement. C'est l'un de ses défauts les plus marquant.

    —J'avais envie de venir ici, finit-il par répondre avec quelques secondes de réflexion, Yue est aussi là-bas, ajoute-il comme s'il lui rapporte un secret.

    Puis, voulant sans doute redevenir l'enfant qu'il a été des années auparavant, il s'assit à même le sol, réduisant sa hauteur de plus de la moitié. Ses yeux, troublés, se mettent alors à pétiller. Qui n'aime pas les enfants?

    —Et à quoi réfléchissais-tu avant que je vienne? Enfin, tu n'es pas obligé de répondre à cette question si tu ne le souhaite pas.


    Ying tourne enfin son regard vers l'enfant, la regardant dans les yeux, essayant de la mettre à l'aise sans vraiment savoir quoi faire, le sourire aux lèvres.

    —Personnellement, je pensais à ma famille.

    Ceci n'est pas un vrai mensonge.
    Nour Mu'Zineb
    avatar

    Fille du Serpent
    Messages : 348
    Age : 21
    Date d'inscription : 24/10/2014


    Ceux qui sommeillent en nous

    Nour Mu'Zineb feat Ying Mu'Shazi


    La bouche du jeune homme s'ouvre et se referme aussitôt. Nour craint d'avoir posé une question trop intrusive sans le vouloir et hésite à s'excuser. Finalement, la timidité l'emporte et elle se résout à attendre en silence.

    "J'avais envie de venir ici." finit-il par dire. "Yue est aussi là-bas."

    Nour a bien envie de demander qui est ce Yue mais se retient. Elle n'a apparemment pas encore offenser son interlocuteur et elle aimerait que cela continue ainsi.

    Elle sursaute un peu lorsque l'homme se laisse glisser au sol, et après un moment d'hésitation fait de même, reprenant ainsi sa position initiale.

    "Et à quoi réfléchissais-tu avant que je vienne? Enfin, tu n'es pas obligé de répondre à cette question si tu ne le souhaite pas." lui demande l'homme, tournant son regard vers elle. "Personnellement, je pensais à ma famille."

    Si le sourire de l'homme est réconfortant, Nour ressent toujours ce léger malaise qui s'invite en elle lorsqu'une personne des plus jeunes générations lui accorde son attention. Les jeunes l'intimident sans qu'elle sache trop pourquoi.

    Elle ramène ses genoux contre elle nerveusement.

    "Je m'imaginais mes parents." murmure-t-elle, regardant l'homme du coin de l'oeil avant de baisser à nouveau le regard. "Je n'ai aucun souvenir d'eux alors j'aime bien imaginer leurs visages. Surtout que..." elle hésite, se demandant si elle devrait vraiment être aussi ouverte avec un étranger. "Surtout que je ne sais pas si je les verrais un jour."

    C'est vrai qu'elle n'y croit plus trop. C'est difficile quand ils ont passé les douze dernières années à dormir pendant qu'elle, elle grandissait. Et puis même s'ils se réveillaient dans quelques années...Ils auraient presque le même âge que Nour. Elle aurait du mal à les voir comme étant ses parents.

    Cette pensée lui pèse souvent sur le cœur et elle a soudainement envie de la partager. Elle resserre ses bras autour de ses jambes et jette un regard incertain à l'homme à ses côtés. Elle ne le connait pas mais ils font parti du même clan, quel mal y aurait-il à se confier à lui?

    "Parfois j'ai l'impression de les avoir déjà un peu perdu. Même s'ils se réveillent je pense que j'aurais du mal à les voir comme mes parents. Alors..." sa phrase s'évanouit sur ses lèvres.

    Elle ne sait pas vraiment ce qu'elle essaye de dire. Alors quoi? Elle est triste? Non, mais le futur lui fait peur. Grand-Mère est vieille, et après sa mort qui y aura-t-il?
    *Code by Frosty Blue*


    Invité
    avatar

    Invité
    Invité

    Invité
    Invité
    A son tour, la jeune fille s'assoit à même le sol, repliant ses jambes contre elle.

    Elle répond doucement, avec un volume si bas que Ying doit tendre l'oreille pour comprendre ce qu'elle dit. Elle parle de ses parents, encore endormis dans le Sanctuaire du Serpent. Elle ne se rappel pas d'eux, elle ne les a jamais vu. Ying ne peut s'empêcher de penser qu'ils sont comme des étrangers pour la jeune fille. Ses parents sont tellement loin qu'on vient à se demander quel est le sens des mots "papa" et "maman".

    Ying se sent mal pour elle, il se remémore son propre passé.

    Lui, il n'a jamais connu ses parents, et il ne les connaîtra jamais. Sa mère est morte depuis longtemps maintenant, tellement longtemps qu'il est sans doute la cause de sa mort. Quant à son père, cela ne cherche à rien de le chercher: il vient d'un autre clan.

    —Que tu les considères comme tes parents ou non, ils resteront les personnes qui ton données vie.


    Ying fait une courte pose, s'adossant un peu plus contre la paroi de pierre, fermant les yeux.

    —Je n'ai jamais connu mes parents, mais cela ne veut pas dire que j'en ai pas. Ceux qui m'ont élevé, ma famille, sont mes parents. Tu as sans doute des personnes dans ton entourage que tu considères comme tel, non? Ceux qui ton données naissance devrait être un peu comme eux.


    Yue...

    Pour Ying, il était à la fois, son ami, son frère, un deuxième père (malgré la maigre différence d'âge des deux garçons) et parfois, par certains côté, une deuxième mère. Il était une sorte de modèle à suivre, d'exemple de l’excellence, sans doute un peu trop idéalisé par ses yeux d'enfant.

    Il lui manque beaucoup.
    Nour Mu'Zineb
    avatar

    Fille du Serpent
    Messages : 348
    Age : 21
    Date d'inscription : 24/10/2014


    Ceux qui sommeillent en nous

    Nour Mu'Zineb feat Ying Mu'Shazi


    "Que tu les considères comme tes parents ou non, ils resteront les personnes qui ton données vie." dit l'homme avant de fermer les yeux et de marquer une courte pause. "Je n'ai jamais connu mes parents, mais cela ne veut pas dire que j'en ai pas. Ceux qui m'ont élevé, ma famille, sont mes parents. Tu as sans doute des personnes dans ton entourage que tu considères comme tel, non? Ceux qui ton données naissance devrait être un peu comme eux."  

    Nour écoute attentivement et approuve d'une léger hochement de tête.

    "Il y a Grand-Mère." commente-t-elle doucement.

    Mais voila. Grand-Mère est vieille. Et Nour le sait, les anciens sont ceux qui sont le plus proches de la mort. Le prochain Sommeil de Grand-Mère n'existera pas pour la sauver et il n'y aura pas l'espoir qu'elle rouvrira les yeux un jour. Nour et Leïla seront vraiment seules. Et alors, quoi?

    Ce n'est pas une pensée agréable alors Nour l'enferme délicatement dans un coin de son esprit et force un sourire sur ses lèvres.

    "Cela fait longtemps que tu es réveillé?" demande-t-elle.

    Elle veut changer de sujet et c'est la première question qui lui vient à l'esprit. Elle espère qu'il ne sera pas vexer. Mais ce n'est pas comme si c'est vraiment une question déplacée. C'est assez commun de demander à quelqu'un s'il est nouvellement réveillé. Pour ceux éveillés dans les premiers temps comme Nour, cela donne toujours une variété de choses à raconter à ceux qui n'étaient pas là dans les années de sa petite enfance.
    *Code by Frosty Blue*


    HRP:
    Désolé pour la longue attente et la petitesse de la réponse! >.<



    Contenu sponsorisé


    Contenu sponsorisé

    Contenu sponsorisé
    Contenu sponsorisé

      La date/heure actuelle est Lun 25 Sep - 2:49