Agartha. Un désert, où cohabitaient nomades et sédentaires. Cependant l'assèchement progressif des oasis développa la cupidité des sédentaires qui se mirent en guerre les uns contre les autres. Les cités tombèrent une à une devant ce fléau jusqu'à ce qu'il ne reste que 1400. Les nomades quant à eux préférèrent éviter ces conflits en priant leur Divinité de leur accorder un sommeil de deux millénaires. Mais quand ils se réveillèrent, ils furent non seulement confrontés à des citadins beaucoup plus avancés technologiquement mais aussi à une hostilité tangible. Hostilité contre ces nomades ressurgit du passé mais aussi hostilité au sein même de la ville de 1400. Puis une nouvelle guerre éclata : la Révolution. Est venu à nouveau le temps du choix : se battre ou partir ? Ainsi naquit l’Exode, un mouvement rassemblant nomades et citoyens souhaitant fuir la guerre en partant par-delà les montagnes vers un territoire glacé où vit un peuple étrange.

Lorsque le passé et le futur se rencontrent...


    Fallait parler moins fort... Feat mon papa toubib

    Partagez
    Damon Zigg
    avatar

    Citadin
    Arme : Famas perfectionné et gantelet W.I.L.S.O.N
    Messages : 570
    Age : 23
    Date d'inscription : 29/06/2014

    41 minutes de jogging aujourd'hui, c'était pas trop mal.
    Wilson arrêta le chronomètre tandis que Damon commença ses étirements, appuyé sur le banc de ce splendide parc où le soleil cognait fort. La journée s'annonçait belle et chaude.
    Quelques minutes passèrent avant que le blond ne termine enfin, cherchant à se rafraîchir il chercha machinalement sa bouteille d'eau dans la poche centrale de sa... veste ?
    L'orphelin baissa les épaules et soupira en fermant les yeux. Vu qu'il faisait chaud, il n'était parti qu'avec un débardeur et son short, et il avait complètement oublié de récupérer sa bouteille. Il leva les yeux au ciel et laissa un doux sourire se dessiner sur son visage, pas grave, il trouverait bien une jolie terrasse ou se reposer avec un verre d'eau sur le chemin du retour, profitant encore un peu de ce doux et agréable climat, après tout il n'avait rien à faire aujourd'hui.
    Il marcha quelques minutes, mais sa gorge sèche ne voulut pas tenir plus longtemps. Le matricule 212 finit par s'asseoir sur la terrasse d'un petit bar pas très loin du centre ville. La place était assez bondé mais il trouva facilement une petite table ronde à l'extérieur, et le serveur le prit en charge rapidement.
    Il prit une simple bouteille d'eau et s'affala délicatement sur sa chaise, observant la rue et les multiples passants sans vraiment rien chercher de particulier.
    Finalement, au moment où sa commande arriva, ses yeux tombèrent sur une patrouille de la police militaire en arme. Ce n'était pas une chose rare après tout mais ça lui rappela un très mauvais souvenir qui lui remit les pieds sur terre. La dernière fois qu'il avait fait ça, il était tombé sur un meurtre sanglant et avait commencé une poursuite en dehors de 1400 , au travers les dunes et le sable brûlant.
    Il perdit son petit sourire, ouvrit sa bouteille et pris quelques gorgées rapides, ses craintes et ses doutes avaient subsisté malgré tout. L'adoratrice du scorpion aurait du assumer ses actes, bien qu'elle avait raison de faire ce qu'elle a fait, probablement, elle était juste partie comme si de rien n'était, se pensant au dessus de toute une société. Sur le coup il l'avait accepté, mais ça lui avait trotté dans le crâne, et il voulait s'assurer d'avoir fait le bon choix :

    " - Wilson, tu as bien enregistré la conversation avec le Lieutenant Reeds le jour où on est tombé sur cette nomade non ?"



    Kristen E. Khalessie
    avatar

    Citadin
    Arme : Ce qui lui tombe sous la main...
    Messages : 221
    Date d'inscription : 15/03/2015

    Boire en pleine journée sur une terrasse bondé de populace et par une chaleur étouffante n'était décidément pas la meilleur idée du siècle et c'est aussi pour cela qu'il regardait son verre d'alcool encore plein avec une lueur de défis dans le regard. En même temps, ce n'était pas comme s'il en avait pas besoin... mais il aurait pu clairement choisir un autre moment.
    Il porta le verre devant ses yeux, observant un moment les silhouettes floutées au travers. Et maintenant ? Telle était la question. Il soupira et reposa le verre sur la table. Il ne passé même pas inaperçu avec sa blouse blanche qu'il avait encore sur le dos et qui ne semblait plus vraiment très fraîche.

    Les événements ressent avaient suffit à faire en sorte qu'il reste dans son coin mais honnêtement, il ne pouvait pas continuer comme ça éternellement non plus et pour cela, il fallait au moins qu'il trouve une occupation. Une occupation autre que ramasser des macabés dans les rues ou de soigner des trou de balles qui s'en étaient pris une parce qu'ils ne savaient pas viser.
    Putain de guerre et compagnie.

    Il but une gorgée de son verre... trop rapidement et reposa le verre brutalement sur la table avant que son front ne fasse de même. La tête lui tournait et il réprimait une quinte de toux pour s'être brûlé la gorge avec le liquide. Oui, clairement pas l'idée du siècle ni du moment ni... de quoi que ce soit en faite. Il soupira de nouveau.

    Il sentit un mouvement sur la table d'à côté mais l'occulta en fermant les yeux et repoussant le verre pour mieux utiliser ses bras en guise d'oreiller. Il avait décidé de déprimer en cette magnifique journée remplis de bruit au combien agaçant. Mais le bruit lui permettait de ne pas penser à un certain militaire. Il avait vraiment cru y passer à ce moment là...
    Kristen n'était qu'un idiot de toute façon.

    Wilson, tu as bien enregistré la conversation avec le Lieutenant Reeds le jour où on est tombé sur cette nomade non ?

    Lieutenant Reeds ?
    Il tourna la tête sur le côté pour voir le propriétaire de la voix, lui jetant un regard noir. Qu'es-ce qu'il avait à venir le faire chier jusqu'au bar avec le bleuté ? Et... c'était quoi cette histoire de conversation sur une nomade ? C'était qui ce mec ? Si jamais c'était un pilleur, il lui faisait manger son verre... la table et la chaise qui allait avec également.
    Il poussa un soupir assez bruyant avant de se redresser, toisant le blond avec un regard toujours bien noir.

    Sérieux, tu peux pas parler moins fort ? Surtout pour parler de cet idiot de militaire...

    C'était vraiment trop demander deux minutes de repos sans hôpital, sans sang, sans trou de balle, sans militaire, sans abrutis et surtout SANS MATT ?
    En plus, c'était quoi cette tenue qui faisait mal aux yeux ? Un exhibitionniste ? Il fronça les sourcils.

    Ta nomade... Elle était rousse ?

    Et lui était cruellement fatigué.
    Non parce que si elle n'était pas rousse, il irait voir ailleurs s'il était. Si elle était et bien... il passa une main dans ses cheveux déjà bien en vrac, il allait devoir savoir ce qui lui voulait et... s'il s'agissait bien de la petite lionne. Non parce qu'elle lui avait sauvé la vie mine de rien et qu'il n'était pas du genre à ne pas respecter les dettes qu'il contractait. Puis il s'était attaché à cette petite mine de rien.
    Ah... il avait dit qu'il ne voulait plus penser à Matt et a sa tentative de meurtre... Maudit blond en short.





    Petits secrets~~♪:

    Merci mon Matt d'amour pour le kit ~♥️
    Damon Zigg
    avatar

    Citadin
    Arme : Famas perfectionné et gantelet W.I.L.S.O.N
    Messages : 570
    Age : 23
    Date d'inscription : 29/06/2014

    Un bruyant soupir se fit entendre juste à côté de Damon au moment précis où son intelligence artificielle repondait par l'affirmative.
    L'inconnu se redressa et parla à l'attention du blond sur un ton loin d'être agréable :

    ▬ Sérieux, tu peux pas parler moins fort ? Surtout pour parler de cet idiot de militaire... 

    En première intention, Damon voulait répondre par le même ton d'un classique "on se connaît?" Mais il se ravisa. Il ne voulait pas qu'une quelconque information s'ébruite a ce sujet, et malheureusement il n'avait pas prête attention aux oreilles présentes autour de lui avant de commencer son affaire.
    Le temps qu'il observe les alentours pour vérifier que personne d'autre ne l'avait écouté, le probable soûlard en rajouta une couche :

    ▬ Ta nomade... Elle était rousse ?

    Cette fois, toute l'attention de l'orphelin fut capté et absorbé par ce type étrange malgré le regard noir auquel il devait faire face. Comment pouvait il savoir pour Reeds et la folle furieuse bel et bien rousse. Il en savait plus qu'il ne devrait, et ça motiva soudainement le soldat à poursuivre la conversation. Il avait plusieurs interrogations à l'égard de cet homme fatigué, pour commencer comment pouvait il savoir ? Et par la suite, si il était convaincu, peut être allait il pouvoir lui soutirer d'autres informations et tirer un trait sur cette histoire une bonne fois pour toute.

    " - Effectivement, elle est bien rousse. Et je suis même surpris que vous soyez au courant."

    Le blond n'avait rien bu pour prétendre oublier la moindre politesse contrairement à son interlocuteur :

    " - D'ailleurs, pour quelqu'un qui voulait que je me taise, je vous trouve un peu trop curieux avec cette histoire."

    Par ailleurs, le blond supposa qu'il allait se faire jeter dans la foulée, mais c'était trop tard. Il devait comprendre qui était cet homme.
    Ainsi, avant qu'il ne puisse réagir, Damon se leva, tira la chaise vide face à son interlocuteur et pris place sans rien demander. Il posa sa bouteille sur la table, supportant le regard noir qu'on lui envoyait, c'était loin d'être le premier et ce sera sûrement pas le dernier, puis commença à le questionner :

    " - Alors, comment vous savez qu'elle est rousse ?"

    Son ton n'était ni agréable, ni désagréable, il était simplement sérieux.
    Sans perdre du regard le brun, il bu une nouvelle gorgée afin de se rafraîchir, le soleil ne c'était pas arrêté de taper pour que les deux hommes parlent tranquillement.
    En reposant la bouteille, il fut interloqué, malgré son aspect négligé ce type lui rappelait vaguement quelque chose, une sorte de lointain souvenir éphémère. S'attardant un peu plus longtemps sur lui, il remarqua cette blouse incroyablement discrète. Il était sûrement médecin ou travaillait dans un hôpital, ce qui expliqua l'impression de l'orphelin. Vu le nombre de médecins qu'il voyait pour contester ses congés forcés, il avait sûrement dû le croiser à un moment, ou peut être plus simplement en passant dans un centre hospitalier. Il garda cette pensée dans un coin de sa tête, mais attendait fermement une réponse, il avait pour le moment plus important à gérer.



    Kristen E. Khalessie
    avatar

    Citadin
    Arme : Ce qui lui tombe sous la main...
    Messages : 221
    Date d'inscription : 15/03/2015

    Effectivement, elle est bien rousse. Et je suis même surpris que vous soyez au courant.

    Merde... effectivement, il n'était pas sensé être au courant de cela. Ça lui apprendrait de vouloir profiter de l'absence du bleuté pour se changer l'esprit.
    Il observa un moment son verre. Le finir ou ne pas le finir, telle était la question ? Surtout qu'il était encore quasiment pleins puisque la première gorgée l'avait copieusement retourné.

    D'ailleurs, pour quelqu'un qui voulait que je me taise, je vous trouve un peu trop curieux avec cette histoire.

    ...En même temps, on avait pas idée de hurler dans les tympans des braves gens à une heure aussi indécente. Même si à son sens, il n'y avait pas vraiment d'heure décente pour hurler dans les oreilles de quelqu'un aussi, il se contenta de fixer le blond avec son regard noir, trop fatiguer pour être totalement meurtrier. Par contre, quand le sportif du dimanche -description faite avec beaucoup de mauvaise foi- tira la chaise pour prendre place en face de lui, il ne pû s'empêcher de pousser un soupir blasé et de l'observer... toujours avec son regard noir. Misère, dans quoi c'était-il encore embarqué ? Il y avait vraiment des jours où l'on ferait mieux de rester au lit et de ce la fermer.
    Chose qu'il aurait faite s'il n'aurait pas du aller au boulot d'ailleurs...

    Alors, comment vous savez qu'elle est rousse ?

    Donc elle était bien rousse...
    Et merde. Là, il avait bien envie de... de rien faire et de se cogner la tête violemment contre la table. Ou de cogner violemment celle du blond contre la table... Oui définitivement, il aurait moins mal s'il utilisait celle du blond pour faire ça.

    Ceci étant... S'il s'agissait bien d'elle -parce que des nomades roux il n'y en avait pas un seul puisque lui-même en connaissait deux- il ne pouvait pas rien faire. Il pouvait au moins prendre des informations pour les lui donner, il lui devait au moins ça. Surtout qu'il ne savait pas qui était ce type et ce qui lui voulait... bon, restait l'option qu'il soit un putain de trou de balle de Mad Storm est là, il était vraiment dans la merde.
    Il aurait vraiment mieux fait de ce taire.

    Il eut un léger sourire moqueur, jouant avec son verre en remuant le liquide à l'intérieur.

    Techniquement je ne le savais pas. Au cas où tu ne l'aurais pas remarqué, c'était une question.

    Son regard parlant suffisamment bien pour faire comprendre au blond de ce qu'il pensait actuellement de son intellect. Toutefois, il ne voulait pas mettre une nouvelle fois sa tête à prix alors... il soupira. La blouse qu'il avait oublié de retirer parlait pour lui alors, il n'avait pas le choix.

    Ma politesse semble être partie en vacance ces derniers jours, toutes mes excuses. Je suis le docteur Khalessie. A qui ai-je l'honneur ?

    Autant éviter de foncer tête baissé bien que l'un comme l'autre puisse mentir mais il était certain qu'il pousserait l'autre jusqu'au bout à prouver son identité. Rien à faire, avoir le bleuté avec des envies de meurtres à son encontre l'avait guérit pour au moins plusieurs siècles.
    Ou pas...





    Petits secrets~~♪:

    Merci mon Matt d'amour pour le kit ~♥️
    Damon Zigg
    avatar

    Citadin
    Arme : Famas perfectionné et gantelet W.I.L.S.O.N
    Messages : 570
    Age : 23
    Date d'inscription : 29/06/2014

    Le probable médecin leva son verre avant de lancer une phrase tel un javelot :
    ▬ Techniquement je ne le savais pas. Au cas où tu ne l'aurais pas remarqué, c'était une question.

    L'orphelin se contenta de le fixer sans rien ajouter, ce n'était pas totalement faux, cependant sa supposition était bien trop précisé dans ce contexte, son interlocuteur souhaitait probablement juste être désagréable, comme pour signifier son regret intense d'être intervenu, mais il était trop tard pour ce petit jeu.

    ▬ Ma politesse semble être partie en vacance ces derniers jours, toutes mes excuses. Je suis le docteur Khalessie. A qui ai-je l'honneur ?

    Damon cligna des yeux, quel était ce changement d'attitude aussi sec ? Jusqu'a maintenant il s'attendait à subir le venin du soi disant docteur pendant de longues minutes afin d'obtenir les informations qu'il recherchait, mais finalement ces deux là allaient ils réussir à avoir une discussion civilisé malgré les premiers coup de sang ?
    Quoi qu'il en était, le soldat ne prit pas le temps de réfléchir pour une question aussi simple et banale :

    - Soldat Zigg.

    Le blond marqua une courte pause pour avaler une autre gorgée de sa bouteille. Le liquide froid vint le rafraîchir pour quelques secondes compensant très légèrement l'eau qu'il avait perdu sur son jogging.
    Après que le médecin ait révélé son identité le policier était plus serein. Une bonne partie de ses suppositions, et les pires, venaient de disparaître, il n'était probablement qu'une personne avec le sang chaud et un sale caractère, et pas un complice de cette nomade ou un criminel qui en savait trop sur cette histoire, ainsi il n'avait eu aucun mal à déclarer qui il était ouvertement, sans compter que le mot soldat pouvait éventuellement apaisé le brun qui lui faisait face, même si le jeune blondinet n'y ait pas songé.

    Wilson avait commencé discrètement une recherche dans la base de donnée sur le nom qu'avait fourni l'hypothétique soulard. Étant une intelligence artificielle il était bien moins naïf que celui qui le portait tout les jours à son poignet et surtout plus réfléchi, ainsi il fit clignoter son écran pour attirer l'oeil du matricule 212, ce qui marcha parfaitement.
    Sans grande discrétion, Damon lu rapidement quelques lignes sous la table avant de se reconcentrer sur sa précédente conversation, il manquait quelques points à éclaircir encore.
    Damon était une tête brûlée préférant l'action et l'improvisation, c'est pour ca qu'il était dans l'équipe d'intervention et loin d'être un leader. Les interrogatoires, même subtil comme celui ci, n'était pas sa tasse de thé mais il avait la chance d'être épaulé par son gantelet quand il en avait besoin, ainsi il repartit dans sa quête de réponse :

    - Par contre Kristen, vous ne m'avez pas répondu. Pourquoi avez vous suppose qu'elle était rousse ?

    De plus, avec cette reformulation, peut être que le fameux Khalessie serait moins enclin à jouer sur les mots.



    Contenu sponsorisé


    Contenu sponsorisé

    Contenu sponsorisé
    Contenu sponsorisé

      La date/heure actuelle est Lun 25 Sep - 2:52