Agartha. Un désert, où cohabitaient nomades et sédentaires. Cependant l'assèchement progressif des oasis développa la cupidité des sédentaires qui se mirent en guerre les uns contre les autres. Les cités tombèrent une à une devant ce fléau jusqu'à ce qu'il ne reste que 1400. Les nomades quant à eux préférèrent éviter ces conflits en priant leur Divinité de leur accorder un sommeil de deux millénaires. Mais quand ils se réveillèrent, ils furent non seulement confrontés à des citadins beaucoup plus avancés technologiquement mais aussi à une hostilité tangible. Hostilité contre ces nomades ressurgit du passé mais aussi hostilité au sein même de la ville de 1400. Puis une nouvelle guerre éclata : la Révolution. Est venu à nouveau le temps du choix : se battre ou partir ? Ainsi naquit l’Exode, un mouvement rassemblant nomades et citoyens souhaitant fuir la guerre en partant par-delà les montagnes vers un territoire glacé où vit un peuple étrange.

Lorsque le passé et le futur se rencontrent...


    Event- Panique à bord et fumée rose (PV Damon Zigg)

    Partagez
    Alexie Mitchell
    avatar

    Citadine
    Messages : 388
    Age : 21
    Date d'inscription : 06/04/2014

    Panique à brod et fumée rose

    Pourquoi une telle trahison !
    Cher journal,

    Je crois bien que c'est la première fois que la science me fait défaut.

    C'était une magnifique journée ensoleillée, je m'étais absentée du laboratoire pour acheter de quoi grignoter. Je marchais donc dans la rue accompagnée de mon fidèle robot sun1. Toutes mes pensées étaient accaparées par les nouvelles découvertes du mois et les nouvelles recherches, lorsqu'une explosion se fit entendre.

    Tout d'abord intriguée, je cherchai l'origine de l'explosion. Cela venait en fait du travail. J'ai tout de suite pensé à mes chères petites créations (je sais, j'aurais du penser à mes collègues d'abord...).
    Folle d'inquiétude, je me suis mise à courir vers le laboratoire, lorsqu'une affreuse fumée rose se répandit, m’empêchant de voir ou je mettais mes pieds et ainsi, stoppant ma course.

    Lorsque la fumée se dissipa, la premières chose que je pu distinguer fut un étrange fil rouge accroché à mon auriculaire. Ma première réaction fut de tenter de la dénouer, en vain. N'ayant aucun ciseau sous la main, je demandai à  sun1 de me fournir une mini bombe. Je me mis à mâcher une gomme pour accrocher la bombe au fil. Une fois ceci fait, je la déclenchai avec l'aide de sun1.

    Comme à chaque observation de tout travail, un immense sourire plein de fierté illuminait mon visage tandis que la bombe explosait. M'attendant à voir le fil en mille morceau, je commençais déjà à repartir, quand je le sentit se tendre. Oui ! Tu as bien compris, ma fameuse micro-bombe n'avait aucun effet sur ce fil.

    Encore sous le choc, je sentis le sol se dérober sous mes pieds. Heureusement, sun1 me rattrapa avant que je ne heurte violemment le sol. Encore sonnée par cette découverte, je mis quelques minutes pour reprendre mes esprits.
    Ce fil était donc indestructible, mais à tout problème, il y a une solution. Je devais donc trouver le moyen de m'en débarrasser. Pour se faire, je devais d'abord trouver jusqu'où me menait le fil.

    Je me redressai lentement, en vérifiant que le sol ne tanguait pas (je sais bien que c'est psychologique, vu que je ne peux tomber malade, mais les sensations sont si réelles!) et me mis à suivre ce fil. En m'attendant à le trouver attaché à un objet comme un poteau, tu comprendras ma surprise lorsque je vis un homme. Grand, en tout cas pour moi, blond, à peu près de mon âge (chose qui ne devait pas lui sauter aux yeux), bref, un homme.

    Je me mis à pâlir lorsque je me remémorai les recherches en cours et compris dans quel pétrin je m'étais fourrée. Je le regardais donc, blanche comme un linge, les oreilles sifflantes et je lui dis les seuls mots qui me vinrent à l'esprit :

    -Bonjour...
    Code de Frosty Blue

      La date/heure actuelle est Mar 12 Déc - 5:44